Avis littéraire : Ce que seraient nos vies, de Yann de Saint-Rat

Bonjour par ici,

Les services de presse reprennent pour mon plus grand plaisir ! J’ai eu la chance de recevoir le roman de Yann de Saint-Rat paru ce jour aux éditions Anne Carrière et je vous en parle juste en dessous. Il s’intitule Ce que seraient nos vies, et s’il vous plait, ne passez pas à côté…

Le synopsis…

« Eva a 32 ans, son couple bat de l’aile et rien ne va plus à la station-service où elle travaille. Soumise à de nouveaux horaires nocturnes, elle ne tarde pas à découvrir que, la nuit, rien n’est tout à fait pareil. En particulier au Grand-Duché de Luxembourg. Sa rencontre avec Marc, un homme mystérieux qui vient prendre son café chaque soir à la même heure, lui permet de tenir le coup.

Elle découvre qu’il s’occupe à temps plein de sa fille Hélène, atteinte du KLS, le syndrome de la Belle au bois dormant. La pauvre peut dormir des jours entiers sans se réveiller et ses phases d’éveil sont ponctuées de crises de délire. Eva va faire la connaissance de la jeune fille, persuadée que leur rencontre n’est pas le fruit du hasard.

Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour aider cette adolescente dont la vie est en suspens et qui n’a rien vécu jusque-là ? »

Mon avis sur ce roman…

Je vous l’ai dit en préambule, mais je ne peux m’empêcher de vous le redire ici : ne passez pas à côté de ce roman. C’est un coup de coeur !

Pourquoi ? Eh bien je crois que c’est surtout à cause (ou grâce) au personnage principal, celui d’Eva. J’ai tout de suite eu beaucoup de compassion pour elle. C’est une nana de 32 ans (comme moi, ça rapproche sans doute vous me direz), une nana qui galère, entre son boulot et son compagnon qui ne fait pas grand chose à la maison à part s’occuper de son travail… Eva vit simplement. Elle ne cherche rien de particulier à part le calme, la tranquillité et un peu d’attention de la part de son conjoint. Sauf qu’elle va vite se retrouver seul, et voguer sur ses propres mers…

Que dire de la plume ? Que c’est bien écrit, fluide et extrêmement agréable ? Alors oui ! Je n’ai pas vu la journée passer. Je l’ai lu tout au long d’une journée, je ne voulais plus quitter Eva mais je voulais tout de même savoir ce qui allait se passer dans sa nouvelle vie.

Mention spéciale également pour le personnage de Marc, cet homme mystérieux, pudique qu’Eva va malgré tout aider.

C’est l’histoire de deux solitudes qui se rencontrent au bon moment. C’est l’histoire d’une entraide. C’est l’histoire d’une jeune femme qui vole enfin de ses propres ailes et qui apprend à se connaître. C’est plein d’humanité, de poésie aussi malgré tout…

Et je ne peux évidemment que vous conseiller de le découvrir à votre tour ! J’espère en tout cas que vous serez vous aussi sous le charme de ce joli roman…

A très vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, portez-vous bien,

F.

2 réponses sur “Avis littéraire : Ce que seraient nos vies, de Yann de Saint-Rat”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *