les 2 meilleurs livres de Miguel de Cervantes

Quel est le meilleur livre de Miguel de Cervantes en 2024 ? Découvrez nos 2 sélections

Sommaire

Miguel de Cervantes est considéré comme l’un des plus grands écrivains de la littérature espagnole. Il est surtout connu pour son roman « Don Quichotte », publié en 1605, qui est souvent considéré comme le premier roman moderne de l’histoire de la littérature. Cependant, Cervantes a écrit de nombreux autres livres tout aussi importants et méritant d’être lus.

Il est difficile de choisir le meilleur livre de Cervantes, car chacun d’entre eux offre une expérience unique et apporte quelque chose de différent à la table. « Don Quichotte » est un livre amusant et plein d’aventure, tandis que « La Galatée » est une comédie romantique divertissante. « Les Tragiques » est un recueil de nouvelles sur des thèmes tragiques, tandis que « La vie de Lazarillo de Tormes » est un roman picaresque qui offre une vision de la vie des classes populaires de l’Espagne de l’époque.

Il est également important de noter que Cervantes était un écrivain très polyvalent, il a écrit des pièces de théâtre, des poèmes et des nouvelles. Il est donc difficile de choisir un seul livre qui représente tout son talent et sa diversité. Cependant, nous avons sélectionné deux livres qui, selon nous, représentent le meilleur de Cervantes et qui sont incontournables pour tous ceux qui cherchent à découvrir son œuvre.

Notre sélection n°1

Don Quichotte

Miguel de Cervantes Saavedra

Présentation de Don Quichotte

Il était une fois, dans un village de la Manche dont je ne me rappelle pas le nom, un hidalgo qui vivait avec sa lance, son bouclier antique, sa rosse maigre et son lévrier courant. Il consacrait la plupart de ses revenus à son alimentation, se nourrissant principalement de pot-au-feu, de ragoût et de lentilles le vendredi, avec quelques pigeonneaux le dimanche en plus de ses repas habituels. Le reste de son bien était consacré à son apparence, achetant une casaque en bon drap noir et des chausses en velours pour les occasions spéciales, accompagnées de leurs couvre-pieds assortis. Les jours de semaine, il se contentait d’un drap fin en gris souris pour maintenir son rang.

Notre avis de Don Quichotte

Cervantès nous offre un récit riche et complexe, où se mêlent rêves et réalité, folie et sagesse.

Le style d'écriture est à la fois poétique et vif, empreint d'une ironie délicieuse qui nous fait sourire tout en réfléchissant sur les thèmes de l'apparence et de la vérité. Les aventures de Don Quichotte et Sancho Panza sont à la fois épiques et dérisoires, et c'est cette dualité qui donne toute sa saveur au roman.

Les personnages sont tous marquants, chacun ayant sa propre personnalité et ses propres motivations. Don Quichotte est un personnage complexe, à la fois noble et dérangé, qui nous émeut par sa quête désespérée de gloire et d'amour. Sancho Panza est quant à lui un compagnon fidèle et dévoué, qui nous fait rire par ses réactions face aux situations rocambolesques.

Je recommande chaudement ce livre à tous les amoureux de littérature. C'est un grand classique qui mérite toute notre attentio. C'est un livre qui nous fait réfléchir sur la vie, l'amour, la folie, la réalité, les rêves, les apparences, la vérité, et surtout sur nous-mêmes.

Notre sélection n°2

Nouvelles exemplaires

Miguel de Cervantès Saavedra

Présentation de Nouvelles exemplaires

Un homme âgé de la communauté gitane amena une jeune fille nommée Précieuse devant André et lui dit : « Nous te donnons cette enfant qui est l’incarnation de la beauté des gitanes d’Espagne, pour être ta femme ou ta compagne. Mais sache que une fois choisie, tu ne dois pas chercher d’autres aventures avec d’autres femmes, que ce soit celles qui sont mariées ou vierges. Chez nous, bien que l’inceste soit courant, l’adultère n’est pas toléré ; et si quelque chose de mal se passe avec notre femme ou notre amie, nous ne recourrons pas à la justice ; nous sommes nos propres juges et bourreaux. Nous tuons et enterrons dans les montagnes et les déserts, aussi facilement que s’il s’agissait d’animaux nuisibles. Il n’y a ni parent pour venger ni père pour nous demander des comptes. »

Notre avis de Nouvelles exemplaires

L'auteur dépeint avec une acuité remarquable les déchirements des personnages, pris au piège de leurs propres désirs. Il met en lumière les contrastes saisissants entre le vice et la vertu, avec une plume alerte et incisive.

Chacune de ces nouvelles est une minuscule symphonie de sentiments, où les thèmes sont déclinés avec une finesse digne des plus grands maîtres de la littérature. Les personnages sont d'une complexité à couper le souffle, leurs actions, leurs réactions, leurs émotions sont décrites avec une précision chirurgicale.

Les histoires dépeignent avec une acuité remarquable les déchirements des personnages, pris au piège de leurs propres désirs. Les thèmes abordés, comme l'amour, la jalousie, l'abandon, le viol, l'enfantement caché, la passion dévorante, sont traités avec une profondeur poignante. L'écriture de Cervantès est à la fois poétique et vive, elle saisit avec justesse les nuances des émotions et des actions des personnages.

Dans "La Petite Gitane", il décrit avec une profondeur poignante les tourments de l'amour, où les passions dévorantes peuvent entraîner les personnages dans des abîmes insondables. Dans "L'espagnole anglaise", il met en lumière les contrastes saisissants entre le vice et la vertu, avec une plume alerte et incisive. Dans "Rinconete et Cortadillo", il nous offre un panorama fascinant des bas-fonds de Séville, avec ses voleurs, ses maquereaux, ses filles de joie et sa police.

Cervantès a su créer un univers riche et complexe, peuplé de personnages hauts en couleur, dont les histoires sont à la fois poignantes et fascinantes. Il a su décrire avec une précision chirurgicale les tourments de l'amour, les passions dévorantes et les excès qui en découlent. Il a su nous offrir un panorama fascinant des bas-fonds de Séville, avec ses voleurs, ses maquereaux, ses filles de joie et sa police.

Le mot de la fin​

Miguel de Cervantès, écrivain espagnol de renom, est surtout connu pour son roman « L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche », publié en 1605. Ce livre, considéré comme le premier roman moderne de l’histoire littéraire, raconte l’histoire d’un pauvre hidalgo qui se prend pour un chevalier errant. Il a su marquer les esprits par sa rupture radicale avec les récits chevaleresques de l’époque.

Cervantès est né dans une famille modeste, et a fait ses études à Madrid. Il a ensuite rejoint l’armée espagnole de Naples et a participé à la bataille de Lépante. Il y a perdu sa main gauche, ce qui lui a valu le surnom de « manchot de Lépante ». Il a été capturé par des Turcs d’Alger et a dû attendre cinq ans avant que sa rançon soit payée par ses proches.

Il est retourné en Espagne et a commencé à écrire des poèmes et des pièces. Il s’est marié et a été nommé percepteur des impôts. Il a été accusé de détournement de fonds et a été emprisonné plusieurs fois. Ces expériences ont nourri son imagination débordante et l’ont amené à écrire « Don Quichotte », qui a rencontré un immense succès. Il a également publié les « Nouvelles exemplaires » en 1613 et travaillé sur les « Travaux de Persilès et Sigismonde » avant de décéder en 1616.

Cervantès a marqué l’âge d’or de la littérature espagnole par son style unique, sa structure de récit innovante, son réalisme et son humour. Il a contribué au rayonnement de la culture espagnole à travers le monde et est considéré comme l’un des plus grands écrivains de la littérature espagnole.

Partager cet article
Laisser un commentaire
Optimized by Optimole