les meilleurs livres de Jean-François Pasques

Quel est le meilleur livre de Jean-François Pasques ? Découvrez nos 3 sélections

Sommaire

Jean-François Pasques est un auteur français qui a su se faire un nom dans le monde de la littérature policière. Avec plusieurs livres à son actif, il est devenu un incontournable de ce genre littéraire. Ses histoires passionnantes et ses personnages intrigants ont su captiver un public de plus en plus large.

Ses romans, qui se déroulent souvent dans des contextes réels et historiques, transportent les lecteurs dans des univers variés, allant de la canicule à Paris en 2003, à l’exil volontaire en Sibérie. Il s’est également fait remarquer pour ses enquêtes minutieusement documentées qui décrivent avec précision les rouages de la police judiciaire et de la médecine légale.

Parmi ses œuvres, il est difficile de choisir le meilleur livre de Jean-François Pasques. Chacun d’entre eux présente des qualités uniques qui les rendent incroyablement captivants. Cependant, après une analyse attentive de ses œuvres, nous avons sélectionné quelques-uns de ses livres les plus marquants. Ceux-ci ont été choisis pour leur intrigue captivante, leur écriture fluide et leur mise en scène réaliste.

Notre sélection n°1

Fils de personne: Prix du Quai des Orfèvres 2023

Jean-François Pasques

Présentation de Fils de personne: Prix du Quai des Orfèvres 2023

Lorsque le corps d’un homme est découvert dans un bassin du jardin des Tuileries, le commandant Julien Delestran est chargé de l’enquête. Il ne possède que peu d’indices, seulement un numéro de téléphone, un exemplaire de La Peau de chagrin et un briquet de la Légion étrangère. Ce numéro de téléphone est sa première piste et il mène à l’organisme permettant aux enfants nés « sous X » de retrouver leurs parents biologiques.

Pendant que Delestran avance dans cette enquête, il est confronté à une autre affaire de disparition de trois jeunes femmes. Sa hiérarchie lui adjoint alors l’aide d’une psychologue, Claire Ribot. Au départ sceptique face à cette « ingérence », Delestran est bientôt obligé de reconnaître que Claire sait mettre au jour la vérité aussi bien que le plus fin des limiers. Elle l’aide à sonder les tréfonds de l’âme humaine.

« Fils de personne » est écrit par Jean-François Pasques, un ancien capitaine de police chimiste de formation qui travaille maintenant à Nantes en Sécurité Publique. Il écrit pour satisfaire son appétit de curiosité humaine. Ce roman a remporté le Prix du Quai des Orfèvres en 2023.

Notre avis de Fils de personne: Prix du Quai des Orfèvres 2023

L'auteur, Jean-François, nous plonge avec maestria dans les coulisses du 36, ce lieu mythique où se croisent les forces de l'ordre et les criminels. Il nous décrit avec une précision chirurgicale le quotidien des policiers, leurs espoirs et leurs déceptions, leur lutte quotidienne contre la montagne de paperasse et leur quête inlassable de la vérité.

Les personnages sont tous attachants, chacun à leur manière. Le commandant Delestran, qui dirige l'enquête, est un véritable ours, à la fois imposant et touchant. Ses adjoints, eux, sont plus jeunes et plus impulsifs, mais tout aussi déterminés à découvrir la vérité. Et puis il y a les témoins, les suspects, les victimes, tous hauts en couleur, tous plus complexes les uns que les autres.

L'intrigue est passionnante, et j'ai été tenu en haleine jusqu'à la dernière page. On sent que l'auteur a fait ses recherches, et qu'il connaît bien son sujet. Il dépeint le métier de policier avec une grande sincérité, sans fioritures ni effets spéciaux. On se sent vraiment immergé dans cette enquête, on partage les angoisses et les espoirs des personnages, on vit leur quotidien.

"Fils de personne" est un livre remarquable, qui mérite amplement le Prix du Quai des Orfèvres 2023. C'est un polar qui allie une intrigue prenante à une plongée dans les coulisses de la police, le tout servi par des personnages hauts en couleur et un style d'écriture à la fois efficace et poétique. Je l'ai lu d'une traite, sans pouvoir le poser, tellement j'étais captivé par cette histoire. Je le recommande vivement à tous les amateurs de polars, et à tous ceux qui sont curieux de découvrir le quotidien des policiers. C'est un livre passionnant qui ne laisse pas indifférent.

Notre sélection n°2

Mortelle canicule

Jean-François Pasques

Présentation de Mortelle canicule

L’été 2003 est marqué par une canicule qui sévit à Paris. Les températures atteignent des sommets et la surmortalité est alarmante. Les dépouilles sont entreposées dans un hangar réfrigéré à Rungis. Le commandant Delestran est chargé d’accueillir la fraîchement diplômée Victoire Beaumont. Il l'emmène à l’Institut médico-légal de Paris où les légistes sont débordés par la situation sanitaire.

Alors qu’un médecin entrouvre un sac à corps, Delestran renifle une odeur caractéristique. Il en est certain: la jeune femme dont le corps vient d’arriver à la morgue n’est pas morte d’un coup de chaleur. Il se lance alors dans une enquête pour découvrir la vérité.

« Mortelle canicule » de Jean-François Pasques nous plonge au cœur de la police judiciaire et de la médecine légale. Ce livre est une formidable enquête qui nous fait vivre les moments clés comme si on y était. On découvre les rouages de la police judiciaire et de la médecine légale, on s’informe, on apprend, on se passionne. On dirait du Simenon, c’est dire! Ce livre est une véritable plongée dans les arcanes de la criminologie.

Notre avis de Mortelle canicule

Accompagné de sa nouvelle recrue Victoire Beaumont, ils plongent dans les méandres d'une enquête policière qui les mènera à découvrir la vérité sur une mort suspecte.

Avec un style élégant et précis, Jean-François Pasques nous fait vivre les doutes, les suspicions et les découvertes de ses personnages dans un roman captivant qui nous entraîne dans les coulisses de l'enquête. Le lecteur est immergé dans l'atmosphère oppressante de l'été 2003, où la canicule frappe la capitale et où les tensions sont à leur comble.

L'auteur nous dépeint avec maîtrise les émotions et les actions des personnages, en utilisant des termes de la vie quotidienne pour décrire leurs ressentis. Les thèmes abordés dans ce roman sont multiples, et l'auteur manie habilement les points de vue différents pour décrire les événements de l'histoire.

"Mortelle canicule" est un roman policier captivant et bien documenté qui plaira aux amateurs de littérature policière. La plume de l'auteur est fluide, poétique et dépeint avec réalisme les enquêtes policières, le tout agrémenté d'une intrigue passionnante. Je recommande ce livre sans hésitation.

Notre sélection n°3

Le seul témoin

Jean-François Pasques

Présentation de Le seul témoin

Pierre Morland, un médecin français exilé volontaire en Sibérie, vit isolé de tous et de tout dans sa cabane, au bord du lac Baïkal. Il est témoin d’un duel qui a lieu entre deux individus. Les combattants s’entretuent et Pierre se retrouve comme le seul témoin de cet événement. Les services secrets et la police vont alors tout faire pour le réduire au silence.

« Le seul témoin » de Jean-François Pasques est un roman qui nous plonge dans l’immensité de la Sibérie, une nature magnifiée, une ode à la tranquillité et à la vodka. L’auteur nous fait découvrir le système policier et politique de la Russie de Poutine vu par un policier français, russophile invétéré. On découvre que si l’URSS est du passé, le système concentrationnaire et policier reste peu ou prou le même. Ce livre est saisissant et inquiétant.

Notre avis de Le seul témoin

L'intrigue, menée à un rythme effréné, est à la fois complexe et prenante, et m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page.

Les personnages, particulièrement le Dr Morland, sont fouillés et subtils, et on ne peut s'empêcher de frémir à leurs côtés. Le décor russe, avec ses immensités enneigées et glaciales, est magnifiquement décrit et renforce l'atmosphère pesante qui règne tout au long du récit.

On découvre également, perdu dans ces paysages sauvages, un ancien camp de travail reconverti en asile psychiatrique, qui ajoute une touche de réalité brutale à l'histoire. Le dénouement, inattendu et parfaitement orchestré, clôt le tout de manière magistrale.

"Le seul témoin" est un roman policier poignant et captivant, qui aborde des thèmes universels tels que la liberté et l'humanité, avec une finesse et une profondeur remarquables. Il s'agit là d'une lecture incontournable pour tous les amateurs de littérature noire.

Le mot de la fin​

Jean-François Pasques est un homme aux multiples talents, il est à la fois capitaine de police et écrivain de roman policier. Il exerce sa profession dans la circonscription de Nantes et est reconnu pour son expertise et son dévouement en matière de sécurité publique.

Il a choisi de consacrer sa vie à la police nationale après avoir étudié la chimie et travaillé dans un laboratoire de recherches. Il a finalement quitté cette profession car il ressentait un manque d’espace pour s’épanouir. C’est alors qu’il a décidé de changer de voie et a rejoint la police nationale, un peu par hasard.

Au fil des ans, il s’est découvert une passion pour la criminologie et la médecine légale. Il a rapidement gravi les échelons et est devenu un membre respecté de la communauté policière. Il a consacré vingt-six années de sa vie à cette profession et est convaincu d’avoir trouvé sa place dans un monde en perpétuel mouvement en donnant du sens à sa vie.

Il a également choisi d’exprimer sa passion pour l’écriture en devenant romancier. Il a publié plusieurs livres qui ont connu un grand succès auprès des lecteurs et de la critique. Ses romans policiers sont basés sur des histoires vraies et sur des enquêtes qu’il a menées lui-même. Il est reconnu pour sa capacité à décrire avec précision les rouages de la police judiciaire et de la médecine légale.

Partager cet article
Laisser un commentaire