les 2 meilleurs livres sur CGT

Quel est le meilleur livre sur la CGT en 2024 ? Découvrez nos 2 sélections

Sommaire

La Confédération générale du Travail (CGT) est l’un des plus grands mouvements syndicaux de France, avec une longue histoire et une influence considérable sur la vie politique et économique du pays. Depuis sa fondation en 1895, la CGT a été au cœur de nombreux mouvements sociaux et politiques importants, y compris la lutte pour les droits des travailleurs et la défense de leurs intérêts.

Si vous êtes intéressé par l’histoire de la CGT et de son impact sur la société française, il existe de nombreux livres qui peuvent vous en apprendre davantage. Certains de ces livres se concentrent sur la fondation et les premières années de la CGT, tandis que d’autres examinent son évolution au fil des décennies et de ses luttes pour les droits des travailleurs.

Il peut être difficile de choisir le meilleur livre sur la CGT, car il existe tant d’options différentes, chacune avec sa propre perspective et son propre point de vue. Cependant, pour vous aider à faire votre choix, nous avons sélectionné deux livres qui, selon nous, offrent une vue complète et approfondie de la CGT et de son impact sur la société française.

Ces livres sont tous deux écrits par des auteurs expérimentés et respectés dans le domaine, et ils couvrent une variété de sujets, allant de la fondation de la CGT à ses luttes les plus récentes pour les droits des travailleurs. Quel que soit votre niveau d’intérêt pour la CGT, ces livres vous offriront une compréhension plus approfondie de ce mouvement important et influent.

Notre sélection n°1

Au royaume de la CGT. La résistible ascension de Philippe Martinez

Jean-bernard Gervais

Présentation de Au royaume de la CGT. La résistible ascension de Philippe Martinez

Jean-Bernard Gervais, journaliste et sympathisant cégétiste, rejoint les rangs de la Confédération générale du Travail en fin 2016 en tant que conseiller en communication. La Confédération vient de perdre la bataille contre la loi Travail, menée par son nouveau secrétaire général, Philippe Martinez.

Cependant, pour Gervais qui se considère proche de ses convictions, cette illusion ne durera pas longtemps. Au siège de la CGT à Montreuil, il constate la présence de militants sans morale, de nostalgiques et d’opportunistes sans scrupules, évoluant dans un climat de peur et de jalousie. Au cours de deux ans, il sera témoin impuissant de la lente mais inévitable perte de vitesse de la CGT, affaiblie par ses échecs consécutifs – les ordonnances Macron et la réforme de la SNCF – et privée de sa place de premier syndicat de France au profit de la CFDT.

Sur le terrain du combat social, il est clair que la lutte se déroule ailleurs, au sein de corporations et de secteurs mieux organisés et plus déterminés, loin des querelles et des mesquineries de la direction de la Confédération.

Gervais livre un diagnostic corrosif sur les pathologies qui rongent ce qui était autrefois le fer de lance du mouvement ouvrier, devenu aujourd’hui le royaume d’un seul homme: Philippe Martinez.

Notre avis de Au royaume de la CGT. La résistible ascension de Philippe Martinez

L'auteur a fait un travail remarquable en démontant la mythologie du syndicat "au service des travailleurs" de manière convaincante. Le témoignage qu'il nous livre est édifiant et nous montre la réalité sous un autre jour. Bien que la mentalité de l'auteur quant au bon droit des adhérents à réclamer toujours contre les méchants patrons puisse être considérée comme affligeante, je suis toujours pleinement satisfait de ma lecture. De plus, la belle écriture de l'auteur ajoute une touche supplémentaire à ce livre déjà excellent. Les conseils qu'il donne sont pertinents et le livre en lui-même est très pertinent.

Je le recommande vivement à tous ceux qui cherchent à en savoir plus sur les syndicats et leur fonctionnement.

Notre sélection n°2

Manuel indocile de sciences sociales

Fondation Copernic

Présentation de Manuel indocile de sciences sociales

Ce livre, intitulé « Manuel indocile de sciences sociales », se penche sur la question de savoir si les évidences et les « fatalités » qui définissent l’ordre du monde peuvent être critiquées. Il fournit des arguments sans jargon, ni dogme, ni abstraction, contre les fausses évidences largement répétées, telles que la soi-disant efficacité du marché libre pour tous et la planète, la mondialisation présentée comme heureuse, les chefs de toutes sortes, le mérite scolaire, la « bonne santé » des démocraties (trop peu démocratiques).

Le livre brise les silences ou les censures sur les mécanismes qui produisent et reproduisent les discriminations, les pollutions, l’exploitation au travail, la transmission des capitaux, le mépris des mondes populaires, les « racisations », l’hétéronormalité, les souffrances animales, les nourritures qui tuent, la marchandisation, la ruine organisée des services publics et des protections sociales, ainsi que le « chacun pour soi » qui en découle.

Le manuel est alimenté en indocilités et en connaissances résistantes, et regorge d’exemples provenant des sciences sociales, telles que l’histoire, l’économie, l’ethnologie, la sociologie, les sciences politiques, etc. Il montre comment l’histoire peut défaire l’ordre du monde qu’elle a produit. Plus de 100 contributeurs, y compris des sociologues, des économistes, des politistes, des historiens, des professeurs de lycée et des acteurs du mouvement social, abordent plus de 100 sujets qui remettent en question les « vérités » établies en montrant qui les produit, comment et pourquoi.

Notre avis de Manuel indocile de sciences sociales

Ce livre est vraiment une source d'inspiration pour moi, et je suis convaincu qu'il en sera de même pour vous. L'argumentation de l'auteur est claire et concise, et les conseils qu'il donne sont pertinents et perturbateurs. En quelques pages par sujet, l'auteur parvient à faire un tour d'horizon complet de questions sociales complexes, et cela est vraiment impressionnant. Le ton est honnête et les propos sont sourcés, ce qui est très appréciable. Les sujets abordés sont très variés, ce qui permet de remettre en question de nombreuses vérités que l'on ne s'avoue pas. Ce livre est vraiment une bible en sciences sociales, et je le recommande vivement à tous ceux qui s'intéressent à cette matière.

Le livre rassemble de nombreux auteurs qui, par une écriture simple, démontrent le manque de résilience de notre modèle économique mondial actuel. Il souligne les répercussions sociales de la concurrence acerbe et ses dérives vers une société trop inégale. C'est un livre qui répond à des questions que je me pose moi-même sur l'état du monde, et je suis sûr que cela sera également le cas pour vous. Les contributions sont diverses et toutes aussi intéressantes les unes que les autres, ce qui en fait une véritable bible pour les sciences sociales.

Ce livre nous aide à prendre notre part de l'engagement citoyen et des luttes sociales. C'est un livre excellent qui se lit facilement, et je le recommande vivement à tous ceux qui cherchent à s'informer sur les problèmes sociaux actuels. Je suis particulièrement sensible au détricotage systématique des thématiques néolibérales dans tous les domaines de la vie sociale, et je trouve que ce livre est un très bon ouvrage collectif qui aborde ces questions de manière claire et concise.

Le mot de la fin​

La Confédération générale du Travail (CGT), c’est un peu comme le super héros du mouvement syndical en France. Depuis 1895, elle a été là pour défendre les droits des travailleurs et faire entendre leur voix. Imaginez un peu, plus de 125 ans de lutte pour la justice sociale!

Mais la CGT, ce n’est pas seulement une histoire sérieuse et sombre. C’est aussi une histoire remplie d’anecdotes amusantes et de personnalités hautes en couleur. Par exemple, saviez-vous que la CGT a été fondée par un groupe de travailleurs qui se sont rencontrés dans un café parisien? Ou que l’un de ses premiers secrétaires généraux, Léon Jouhaux, était un fervent défenseur de la grève générale?

Mais ce qui rend vraiment la CGT unique, c’est son engagement sans faille pour les travailleurs. Qu’il s’agisse de la lutte pour des salaires plus équitables, des conditions de travail plus sûres ou de la protection des droits des travailleurs, la CGT est toujours là pour se battre. Et même si les temps ont changé et que les défis sont différents, la CGT reste déterminée à faire avancer les choses pour les travailleurs de France.

La CGT, c’est un peu comme le Robin des Bois du mouvement syndical. Elle est là pour défendre les plus faibles et faire entendre leur voix. Alors, la prochaine fois que vous entendez parler de la CGT, n’oubliez pas toutes les anecdotes amusantes et les personnalités hautes en couleur qui font partie de son histoire. Et surtout, n’oubliez pas son engagement sans faille pour les travailleurs de France.

Partager cet article
Laisser un commentaire