les 3 meilleurs livres de Nadine Monfils

Quel est le meilleur livre de Nadine Monfilsen 2024 ? Découvrez nos 3 sélections

Sommaire

Nadine Monfils est l’auteur de plusieurs romans policiers et de cosy mysteries qui ont connu un grand succès auprès des lecteurs. Ses histoires sont souvent teintées d’humour et de fantaisie, et ses personnages sont hauts en couleur et attachants. Il est difficile de choisir un seul livre de Nadine Monfils qui soit le meilleur, car chacun d’entre eux a ses propres qualités et mérite d’être lu. Cependant, après avoir étudié l’ensemble de son œuvre, nous avons sélectionné trois livres qui, selon nous, représentent les meilleurs aspects de son écriture.

Le premier livre que nous avons choisi est Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette – Nom d’une pipe !. Cette histoire suit les enquêtes menées par le célèbre peintre René Magritte et son épouse Georgette, dans les années où Bruxelles était en pleine effervescence. Les personnages sont hauts en couleur et l’intrigue est captivante, avec des rebondissements inattendus.

Le deuxième livre sélectionné est La vieille qui voulait tuer le bon dieu. Ce roman suit les tribulations de Mémé Cornemuse, une vieille dame qui a des idées bien particulières. Elle vient d’être relâchée après un séjour en prison et a réussi à décrocher un emploi de concierge dans un immeuble peuplé de gens simples. Cependant, ses intentions ne sont pas tout à fait honnêtes, car elle prépare en secret un braquage de la bijouterie du coin.

Enfin, le dernier livre sélectionné est Les Vacances d’un serial killer. Les vacances en famille se transforment en un véritable enfer pour la famille Destrooper, qui doit faire face à des événements tragiques et à des secrets sordides. Le livre est plein de suspens et de rebondissements, et les personnages sont hauts en couleur et intrigants.

Voici les livres sélectionnés: Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette – Nom d’une pipe !, La vieille qui voulait tuer le bon dieu et Les Vacances d’un serial killer. Chacun de ces livres est un excellent exemple de l’écriture de Nadine Monfils et mérite d’être lu. Nous espérons que cette sélection vous aidera à découvrir ou à redécouvrir l’œuvre de cette auteure talentueuse.

Notre sélection n°1

Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette - Nom d'une pipe ! - Prix découverte

Nadine Monfils

Présentation de Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette - Nom d'une pipe ! - Prix découverte

Dans Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette – Nom d’une pipe !, La Bête noire présente une nouvelle pépite du genre cosy mystery. Ce premier tome des enquêtes inédites menées par le célèbre peintre René Magritte et son épouse Georgette se déroule à Bruxelles, dans les années où la ville était en pleine effervescence.

Un jour, alors qu’il attend l’arrêt du tram, René Magritte, habillé de son costume sombre, pipe au bec et chapeau boule sur la tête, a une vision étrange : une jeune femme en robe fleurie, debout à côté de son propre corps. Il en parle à Georgette et décide de peindre cette scène étrange. Quelques jours plus tard, la jeune femme est retrouvée assassinée, avec une lettre d’amour parfumée dans son sac et un bouquet de lilas sous sa robe.

Magritte et Georgette décide alors de mener leur enquête et de découvrir qui est l’auteur de ce crime.
« J’ai beaucoup d’admiration pour l’ensemble de l’œuvre de Nadine Monfils. Elle est complètement déjantée et j’aime les gens qui ont un grain de folie.

Notre avis de Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette - Nom d'une pipe ! - Prix découverte

L'intrigue est habilement menée, avec des rebondissements inattendus et des personnages attachants et hauts en couleur. Le style d'écriture de Nadine Monfils est fluide et agréable à lire, comme une caresse sur le papier.

La Belgique est un personnage à part entière dans ce roman, avec ses expressions uniques et ses paysages variés. J'ai apprécié les références à l'œuvre de Magritte, qui ont donné à cette histoire un parfum d'exotisme et de découverte. Les descriptions des tableaux ont été une véritable friandise pour moi, comme une promenade à travers les rues de Bruxelles.

J'ai été particulièrement touché par les dialogues entre les personnages, qui reflètent la proximité et l'affection que Magritte et Georgette ont pour l'autre. Les moments de tendresse et d'humour sont parsemés tout au long du livre, donnant un ton léger et gourmand à l'histoire.

Bien que l'enquête soit efficacement menée et passionnante, j'ai trouvé que certaines conclusions étaient un peu longues à arriver. Cependant, cela n'a pas altéré mon plaisir de lecture. "Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette - Nom d'une pipe ! - Prix découverte" est un roman original, divertissant et émouvant qui m'a emmené dans un voyage à travers la Belgique, en compagnie de personnages hauts en couleurs. Je le recommande chaudement à tous les amateurs de polars et d'art.

Notre sélection n°2

La vieille qui voulait tuer le bon dieu

Nadine Monfils

Présentation de La vieille qui voulait tuer le bon dieu

Dans La vieille qui voulait tuer le bon dieu, nous suivons l’histoire de Mémé Cornemuse, une vieille dame qui a des idées bien particulières. Elle vient d’être relâchée après un séjour en prison et a réussi à décrocher un emploi de concierge dans un immeuble peuplé de gens simples. Cependant, ses intentions ne sont pas tout à fait honnêtes, car elle prépare en secret un braquage de la bijouterie du coin.

Les choses se compliquent lorsque le mari de la voisine, Ginette, qui est fan de Lady Di, est assassiné. Le crime est particulièrement macabre, car on retrouve le zizi de Marcel dans un camembert au frigo. Mémé Cornemuse doit alors trouver une solution pour ne pas se faire prendre et réussir son casse.

Notre avis de La vieille qui voulait tuer le bon dieu

Les personnages, à l'image de mémé Cornemuse, l'héroïne principale, sont tous aussi truculents les uns que les autres et m'ont fait passer un moment délicieux en leur compagnie.

Le style d'écriture de l'auteur est à la fois poétique et empreint d'une certaine crudité, qui rend le récit encore plus vivant et immersif. Les thèmes abordés, comme la justice, la perspicacité et la "sauvagerie" des personnages, sont traités avec finesse et une pointe d'humour qui m'ont tenu en haleine tout au long de ma lecture.

La trame de fond, constituée de crimes à élucider, m'a rappelé les intrigues policières des séries télévisées que j'aime tant, mais avec un côté plus déjanté qui m'a surpris agréablement. Les rebondissements, bien que parfois maladroits, ont su maintenir mon attention jusqu'au dénouement final, qui, malgré son côté déféqué, m'a laissé sur un sentiment de satisfaction.

"La vieille qui voulait tuer le bon dieu" est un roman divertissant et décalé qui m'a permis de découvrir l'univers de Nadine Monfils. Je recommande vivement ce livre à tous ceux qui cherchent à passer un moment agréable en compagnie de personnages hauts en couleurs et à résoudre des crimes élucider par une mamie concierge fan de JCVD et d’Annie Cordie.

Notre sélection n°3

Les vacances d'un serial killer

Nadine Monfils

Présentation de Les vacances d'un serial killer

Les Vacances d’un serial killer suit les aventures de la famille Destrooper, qui part en vacances à la mer du Nord pour passer l’été ensemble. Alfonse Destrooper, le père de famille, veut passer du temps en famille, sa femme Josette est décidée à se détendre et profiter de la plage et des activités de la station balnéaire. Les enfants Steven et Lourdes apportent leur caméra pour capturer ces moments de vacances. La grand-mère, qui est une véritable aventurière, les accompagne dans sa vieille caravane.

Cependant, le voyage ne débute pas sous les meilleurs auspices : un motard vole le sac de Josette à un carrefour, et s’enfuit. La famille poursuit son voyage, mais alors qu’ils visionnent tranquillement les vidéos prises pendant le voyage, ils découvrent le corps du motard assassiné dans les toilettes d’une station-service. Les vacances se révèlent être un véritable enfer pour la famille Destrooper, qui doit faire face à des événements tragiques et à des secrets sordides.

Notre avis de Les vacances d'un serial killer

La famille Destrooper, avec son patriarche Alphonse, roi des boulettes sauce lapin, sa tendre épouse Josette, starlette ratée, et leurs deux ados rêvant de cinéma, est un véritable concentré de folie belge qui m'a fait passer des moments de pur délire.

Les dialogues sont truculents, les personnages hauts en couleur, et l'intrigue tient en haleine jusqu'à la fin. La mémé Cornemuse, avec sa caravane et son caractère bien trempé, est un personnage à part entière qui m'a fait beaucoup rire.

Le titre promet de l'action et de l'humour noir, et il tient ses promesses jusqu'à la dernière page. Ce livre est un véritable tourbillon d'émotions et d'actions, et je le recommande à tous ceux qui cherchent un divertissement décalé et jubilatoire.

Le mot de la fin​

Nadine Monfils est une écrivaine et réalisatrice belge talentueuse qui a su se faire un nom dans le monde de la littérature. Elle a une carrière riche et variée, ayant été successivement enseignante, attachée de presse pour une maison d’édition, comédienne de théâtre et critique littéraire. Cependant, c’est avant tout en tant qu’auteur qu’elle s’est fait connaître, ayant publié un recueil de contes, de poésie, de romans, de nouvelles et de plusieurs pièces de théâtre.

Son premier long métrage en tant que réalisatrice, « Madame Edouard », est l’adaptation d’une de ses nouvelles, publiées en 1999, dans lequel elle met en scène le commissaire Léon, héros de sa série policière, incarné par Michel Blanc. Elle est également connue pour avoir créé les personnages de commissaire Léon, le flic qui tricote et Mémé Cornemuse, la grand-mère déjantée. Elle a également été l’un des auteurs de Richard Blade « Voyageur de l’Infini » sous le pseudonyme masculin de Jeffrey Lord.

Partager cet article
Laisser un commentaire
Optimized by Optimole