les 3 meilleurs livres de Margaret Atwood

Quel est le meilleur livre de Margaret Atwood ? Découvrez nos 3 sélections

Sommaire

Margaret Atwood est l’une des écrivaines les plus célèbres et les plus respectées de notre époque. Elle a écrit de nombreux romans, poèmes, essais et pièces de théâtre qui ont été acclamés par la critique et ont remporté de nombreux prix. Ses œuvres abordent des thèmes universels tels que l’égalité des sexes, la liberté individuelle, la rébellion contre l’oppression et les conséquences de nos actions.

Parmi ses nombreux livres, il peut être difficile de choisir le meilleur. Cependant, après une analyse minutieuse de son œuvre, nous avons sélectionné les trois livres de Margaret Atwood qui, selon nous, se démarquent par leur puissance narrative, leur complexité des personnages et leur pertinence actuelle.

Il y a d’abord La Servante écarlate, un roman dystopique qui met en lumière les dangers de la religion fanatique et de la répression des femmes. Les Testaments, la suite de La Servante écarlate, poursuit l’histoire de Galaad dans un savant mélange de suspense, de vivacité et de virtuosité. Enfin, Captive, inspiré d’un fait divers sanglant, raconte l’histoire d’une jeune fille accusée de meurtre, et explore les questions de culpabilité et de justice.

Notre sélection n°1

La Servante écarlate

Margaret Atwood

Présentation de La Servante écarlate

La Servante écarlate est un roman dystopique qui aborde des thèmes universels et intemporels. Il éclaire d’une lumière terrifiante l’Amérique contemporaine.

Dans un futur proche, la république de Galaad a été fondée par des fanatiques religieux suite à une chute drastique de la fécondité. Les femmes encore fertiles sont réduites au rang d’esclaves sexuelles. Defred, vêtue de rouge, est une de ces servante écarlate qui ont été privées de leur nom. Elle doit mettre son corps au service de son Commandant et de sa femme.

Mais le soir, dans sa chambre à l’austérité monacale, Defred ne peut s'empêcher de penser au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… Elle décide alors de rejoindre un réseau clandestin pour tenter de recouvrer sa liberté.

La Servante écarlate est un livre qui a été publié en 1985 et qui est maintenant disponible en nouvelle traduction. Il est un incontournable de la littérature dystopique qui interroge sur les droits des femmes et sur les dérives possibles de la religion.

Notre avis de La Servante écarlate

L'auteur nous plonge dans un monde dystopique où la religion et la politique s'entrelacent pour opprimer les femmes de manière inimaginable. Le récit est principalement narré par le personnage principal, Offred, qui nous offre un accès privilégié à ses pensées et ses souvenirs, créant une atmosphère pesante et insécurisante, semblable à celle de "1984".

Le style d'écriture est parfois décousu, car les choses s'enchaînent par association d'idées. Cependant, cela ne fait qu'ajouter à la tension qui se construit tout au long du livre. Les descriptions sont extrêmement détaillées, mettant en valeur la brutale réalité de la vie des servantes écarlates. Les phrases courtes et les aller-retour entre l'avant et l'après donnent l'impression d'un style haché, mais c'est vraisemblablement voulu et recherché pour créer un effet de désorientation.

L'asservissement sexuel des servantes écarlates est l'élément le plus dérangeant de cette dystopie, d'autant plus qu'il est imposé par la "religion". Cependant, je ne considère pas ce livre comme un "chef-d'œuvre" comme il est souvent décrit, mais plutôt comme un roman qui fustige l'oppression politique et religieuse. Il est incontestablement bien écrit et donne envie de lire la suite. Il est à lire quand on va bien, car il peut être difficile de se plonger dans un tel univers de violence et d'oppression.

Notre sélection n°2

Les Testaments

Margaret Atwood

Présentation de Les Testaments

Les Testaments est le livre qui suit La Servante écarlate, un roman dystopique devenu culte. Quinze ans après les événements décrits dans ce livre, le régime théocratique de la République de Galaad est toujours au pouvoir, mais des signes indiquent qu’il est en train de s’effondrer de l’intérieur.

A ce moment crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes se croisent et convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Margaret Atwood poursuit l’histoire de Galaad dans un savant mélange de suspense, de vivacité et de virtuosité. Les Testaments est un livre qui continue à explorer les thèmes de l’oppression, de la rébellion et de la liberté. C’est un livre incontournable pour les amateurs de littérature dystopique et de Margaret Atwood.

Notre avis de Les Testaments

On y découvre un univers complexe, où les protagonistes luttent pour leur survie, tout en se heurtant à des choix moraux épineux.

L'écriture d'Atwood, tout en finesse, nous transporte avec brio dans cet univers sombre, où les thèmes de la rébellion et de la résistance prennent tout leur sens. Les personnages, tous plus intrigants les uns que les autres, nous font vivre des émotions intenses, à travers leur quotidien fait d'espoir et de désespoir.

On y suit notamment le parcours de Tante Lydia, qui, malgré ses actes passés, finit par devenir une alliée de la résistance. Son personnage, complexe et ambigu, nous interroge sur les choix que l'on peut être amené à faire pour survivre dans un monde oppressant.

Les Testaments, malgré quelques incohérences, se révèle être un roman captivant, qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page. Les rebondissements y sont nombreux, et l'auteur parvient à nous faire réfléchir sur les enjeux actuels de notre société. une lecture incontournable pour tous les amateurs de littérature dystopique.

Notre sélection n°3

Captive

Margaret Atwood

Présentation de Captive

Captive est un roman inspiré d’un fait divers sanglant qui a eu lieu au Canada au XIXème siècle. Il raconte l’histoire de Grace Marks, une jeune fille de seize ans qui est condamnée à la réclusion à perpétuité pour le double meurtre de son jeune employeur et de sa gouvernante. Le roman se concentre sur la question de savoir si Grace est une victime sous emprise ou un monstre en jupons.

Face à l’échec des rapports psychiatriques, le Docteur Jordan prend en charge le dossier de Grace, déterminé à la sortir de son amnésie. Mais il se rend compte que Grace lui cache des rêves troublants qui hantent ses nuits. Le roman est écrit par Margaret Atwood, qui nous offre une histoire baroque où le mensonge et la vérité se jouent sans fin du lecteur.

Notre avis de Captive

"Captive" de Margaret Atwood est un roman inspiré de faits réels, qui nous entraîne dans le parcours tragique de Grâce, une jeune fille accusée du meurtre de son employeur. A travers les décors changeants, de l'Irlande au Canada en passant par les Etats-Unis, l'auteur nous dévoile les facettes les plus sombres de la société du 19ème siècle, mettant en lumière les inégalités sociales et les conditions de vie des domestiques, tout en explorant les avancées de la médecine et les pratiques occultes de l'époque.

La plume de Margaret Atwood est acérée, elle sait nous plonger dans les détails les plus infimes de la vie quotidienne, avec une précision chirurgicale qui nous fait ressentir chaque émotion, chaque souffrance des personnages. Elle nous fait découvrir le monde des réceptions mondaines, tout en nous immergeant dans les tâches les plus ingrates, comme la lessive ou la cuisine. Elle nous fait comprendre les enjeux de chaque scène, qu'elle soit grandiose ou banale, avec une écriture poétique qui transcende la réalité.

La vie de Grâce est décrite sous différents angles, tantôt vue à travers ses propres yeux, tantôt à travers ceux d'un personnage secondaire ou d'un observateur extérieur. Cette polyphonie narrative rend le récit plus riche, plus complexe, et nous permet de mieux comprendre les motivations de chaque personnage. L'enquête sur les faits réels est menée avec rigueur, sans jamais tomber dans le sensationnalisme.

Le personnage de Grâce est particulièrement touchant, sa vulnérabilité et sa force de caractère nous émeuvent et nous ébranlent. Le dialogue entre Grâce et le jeune psychiatre est particulièrement subtil, il nous fait découter les questionnements existentiels de l'époque, mais aussi les enjeux de la psychologie moderne.

Le seul bémol, c'est la mise en page des dialogues, qui manque un peu d'élégance, mais cela n'entache en rien la qualité de l'écriture. "Captive" est un roman captivant, qui tient en haleine dès les premières pages, et qui nous fait découvrir un pan méconnu de l'Histoire avec une sensibilité poignante.

Le mot de la fin​

Margaret Atwood est une écrivaine, poétesse et critique littéraire canadienne renommée. Elle est née à Ottawa, fille de Carl Edmund Atwood, un zoologue, et de Margaret Dorothy Killiam, une nutritionniste. Elle a grandi entre les forêts du Nord du Québec, Sault-Sainte-Marie et Toronto, où elle a découvert sa passion pour l’écriture à l’âge de 16 ans.

Après avoir obtenu son diplôme en anglais de l’Université de Toronto en 1961, elle a poursuivi ses études à Harvard, où elle a obtenu un diplôme en 1962. Elle a ensuite enseigné dans différentes universités au Canada, notamment à l’Université de la Colombie-Britannique, à l’Université Sir-George-Williams à Montréal et à l’Université de l’Alberta.

En 1968, Atwood s’est mariée avec Jim Polk, mais le couple a divorcé quelques années plus tard, en 1973. Elle s’est ensuite mariée avec le romancier Graeme Gibson et a eu une fille, Eleanor Jess Atwood Gibson, en 1976.

Atwood a remporté de nombreux prix pour ses œuvres, dont le Prix Arthur C. Clarke en 1987 pour son roman « La servante écarlate », le prix Booker en 2000 pour « Le tueur aveugle » et le prix Booker de nouveau en 2019 pour « Les Testaments ». Ses œuvres ont également été adaptées au cinéma et à la télévision.

Elle est l’auteure de romans, de nouvelles, de poèmes et de non-fiction. Elle est également active sur les réseaux sociaux et son site web : offre des informations sur ses œuvres et ses activités. Margaret Atwood est considérée comme l’une des écrivaines les plus importantes de notre époque et son œuvre est lue et appréciée dans le monde entier.

Partager cet article
Laisser un commentaire