20 juin 2021

Quel est le meilleur livre de Zweig? Le Top 5 de ses romans

Stefan Zweig était un romancier, dramaturge, journaliste et biographe juif autrichien. Né en 1881 à Vienne, il est considéré comme l'un des plus importants écrivains européens du 20e siècle.

Il a obtenu son doctorat en philosophie en 1904, puis il s'est installé à Paris où il a rencontré d'autres écrivains. Cette période productive s'étend de 1904 jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale, période durant laquelle Stefan a publié des nouvelles ainsi que des pièces de théâtre tout en voyageant à travers l'Europe.

La vie de Stefan Zweig est bouleversée lorsque le parti nazi et Hitler prennent le pouvoir de l'Europe. Il se réfugie alors Angleterre où il sera naturalisé sans problème bien qu'il soit juif, puis part au Brésil. Déchiré entre une profonde nostalgie de son pays et le désespoir de ce qu'il est devenu, Stefan Zweig sombre dans une profonde dépression et met fin à ses jours en 1942 avec Lotte Altmann, sa femme, face à ce qui semble être une destruction inévitable de ses rêves humanistes pacifistes d'unification des peuples. L'une de ses œuvres principales sera publiée à titre posthume : Le jour d'échecs.

Stefan Zweig est l'un des écrivains les plus appréciés de l'histoire. Il a écrit de nombreux livres, mais quels sont ses meilleurs ? Nous les avons classés pour vous ! Vous ne regretterez pas la lecture des 5 meilleurs livres de Stefan Zweig. Ils vous laisseront un sentiment d'illumination sur la vie et tout ce qu'elle a à offrir, ainsi qu'un divertissement grâce à la beauté de la plume de l'auteur.

Le Joueur d'échecs

Stefan Zweig

Le Joueur d'échecs

Présentation de Le Joueur d'échecs

Qui est ce mystérieux étranger capable de défier le grand Czentovic, champion du monde d'échecs extraordinaire et prodige de tous les instants ? Comme il le prétend, peut-on croire que plus de vingt ans se sont écoulés depuis sa dernière compétition en tournoi ? Les passagers à bord de ce luxueux paquebot sont impatients de percer le mystère qui l'entoure.

Le narrateur va réussir, et les circonstances dans lesquelles il a acquis cette science sont terribles. Elles nous ramènent aux expériences nazies d'isolement absolu qui provoquaient la folie entre deux interrogations d'un cerveau humain déployant ses facultés les plus étranges.

Une fable inquiétante pourrait servir d'avertissement pour notre "époque charmante", comme le dit ironiquement le personnage.

Avis de Le Joueur d'échecs

Les échecs sont un jeu populaire depuis des siècles. Il est souvent considéré comme une forme d'art et une quête intellectuelle par ceux qui y jouent, car il exige de la stratégie, de la planification, de la précision et de la concentration pour déjouer les plans de l'adversaire. Mais rares sont ceux qui pensent à ce qui se passe lorsqu'un joueur est si éloigné de cette perspective ? Comment les échecs vous changent-ils si vous êtes déjà mentalement instable ou en proie à une infinie solitude ?

Un livre captivant et dérangeant, l'un des meilleurs que j'ai lu depuis longtemps ! Nous voyageons avec le personnage aux portes de la folie — il s'agit d'échapper à la torture mentale ainsi qu'à l'isolement complet. Les limites sont repoussées quand on voit ce que les capacités humaines peuvent faire.

Nous plongeons dans le royaume surréaliste d'un esprit et de ses sources qui regorgent de richesses au point que notre réalité n'est qu'une illusion. L'histoire tisse ces deux mondes ensemble en nous donnant juste assez d'informations pour que l'on se demande quelles sont ces limites, si elles existent même. L'histoire est intrigante et bien menée, avec une légèreté de forme qui entraîne le lecteur. Les personnages sont présentés en quelques lignes sans les limiter à de simples figurants figés pour un roman entier.

La beauté du chef-d'œuvre de Stefan Zweig réside dans sa simplicité, qui permet de faire passer le message sans se cacher derrière des effets de style. L'auteur utilise ce dispositif avec brio et propose une allégorie puissante qui établit un parallèle avec des dictatures comme le nazisme.

Un livre magistral, avant tout une étude de caractère sur les effets de la folie. Zweig explore les limites, les excès et surtout le dépassement du cerveau humain dans cette histoire qui peut vous emporter dans d'autres mondes par sa description, car elle raconte comment notre protagoniste y est arrivé. À la fin, nous ne savons pas si nous devons le plaindre ou l'envier — mais je pense que chacun pourra s'identifier à ses sentiments à un moment ou à un autre de son propre parcours de vie !

Vous ne serez plus jamais le même après avoir lu ce livre. Une œuvre monumentale de Stefan Zweig à posséder dans chaque bibliothèque !

La note de Le Joueur d'échecs par AmiraLecteur

Note sur 5 étoiles:


Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Stefan Zweig

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Présentation de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Scandale dans une pension de famille correcte sur la Côte d'Azur au début du siècle : Mme Henriette, épouse d'un de ses hôtes masculins, s'est enfuie avec un jeune homme qui n'était là que depuis un jour... Seule notre narrateur tente de comprendre cette "créature sans morale", et se fait aider par une vieille Anglaise aux origines très distinguées. Cette histoire de passion ardente est éphémère mais intense car elle ravive des sentiments qu'elle a elle-même éprouvés plus jeune.

Avis de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

La paisible clientèle du Grand Hôtel et de ses dépendances a trouvé de quoi bavarder, de quoi s'extasier : Madame Henriette, l'épouse d'un industriel lyonnais s'est mise à suivre un beau jeune homme récemment arrivé au palais de la Côte d'Azur. Coup de foudre ou décision mûrement réfléchie et prise de longue date ? Quoi qu'il en soit, les langues se libèrent de leurs chaînes et l'acidité est exhalée par des personnes sans attrait.

La vieille dame anglaise fortunée, Mrs. C., se distingue du petit groupe de clients qui commentent cette ignominieuse désertion et invite le narrateur à la rejoindre dans sa chambre afin qu'elle puisse partager un secret qui la hante depuis de nombreuses années.

Ce livre raconte l'histoire d'une liaison à la fois universelle et unique. Une femme passe vingt-quatre heures en compagnie d'un homme dont elle est amoureuse. Stefan Zweig nous fait vivre toutes les étapes de leur relation, de la confusion à la douleur, alors qu'ils font face à la réalité.

Les mains de Stefan Zweig savent tracer l'indicible. En 160 pages, il sait décrire une femme amoureuse et sa passion peut être éphémère mais résonner à jamais dans son cœur. Stefan Zweig sait comment décrire l'âme féminine et ses mains savent exactement quels mots utiliser pour prononcer des phrases qui ne quitteront jamais votre esprit pendant des jours après avoir fini de lire ce livre magnifiquement écrit sur la passion inconditionnelle entre deux personnes qui s'aiment si profondément qu'elles ne peuvent vivre l'une sans l'autre.

Le narrateur n'a jamais porté de jugement en écoutant le récit de Mme C. et nous l'avons suivi alors qu'elle hésitait par respect et que ses doutes ou ses joies étaient révélés par son récit précis. Nous avons été frappés non seulement par la qualité de son écoute mais aussi par la justesse de ce qui a été dit et ressenti ainsi que la bienveillance du narrateur.

Un récit captivant du début à la fin. De nos jours, nous savons mieux que jamais à quel point les vrais sentiments sont importants.

Le livre de Stefan Zweig, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme est un bijou !

La note de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme par AmiraLecteur

Note sur 5 étoiles:

Le monde d'hier : Souvenirs d'un européen

Stefan Zweig

Le monde d'hier : Souvenirs d'un européen

Présentation de Le monde d'hier : Souvenirs d'un européen

Écrit en 1941 en exil au Brésil, Stefan Zweig avait déjà décidé de mettre fin à sa vie. Dans ce livre qui témoigne de l'Europe de 1895 à 1941, il revient avec bonheur sur le début de sa vie avant 1914. Le monde d'hier, c'est Vienne et l'Europe d'avant 1914, où Stefan Zweig a grandi. Il connaît ses premiers succès en tant qu'écrivain tout en lisant, écrivant et voyageant passionnément sur le continent - et en se liant d'amitié avec d'autres écrivains célèbres comme Freud. C'était une période stable de l'histoire malgré les tensions nationalistes ; la liberté d'esprit conservait toutes ses prérogatives pour autant que l'on puisse se la permettre.

Il évoque ensuite la façon dont le nationalisme et l'arrivée au pouvoir d'Hitler. Il relate l'horreur de l'antisémitisme et pour finir, le "suicide de l'Europe". Un testament intellectuel sous forme de plaidoyer pour l'Europe et de dénonciation du nationalisme.

Avis de Le monde d'hier : Souvenirs d'un européen

L'auteur, Stéphane Zweig, est exilé au Brésil avec sa seconde épouse et il poste ce manuscrit avant leur double suicide. Le livre fut commencé dix ans plus tôt, lorsque le monde a été bouleversé par deux conflits qui ont été dévastateurs pour lui comme pour de nombreuses personnes en Europe qui ont perdu des membres de leur famille ou des amis. Rempli de détails sur ses rencontres et ses ambitions pour une Europe unie et pacifique, il parle de la notoriété naissante qui leur a apporté une vie luxueuse, tout en essayant désespérément de maintenir la paix dans ce qui semblait être une société de plus en plus fragmentée et sans issue.

Zweig est un romancier, biographe et dramaturge acclamé. Il a donné le meilleur de lui-même dans un roman qui doit être savouré lentement, comme la plus belle des choses dont on sait qu'elle disparaîtra un jour. Sa capacité à analyser la psychologie des gens donne lieu à des œuvres littéraires intrigantes, mais il utilise ici cette compétence à une plus grande échelle : il analyse la psychologie de nations entières tout en donnant un aperçu de ses propres luttes en tant que citoyen autrichien juif pendant la Seconde Guerre mondiale et sa montée de l'antisémitisme.

Pour Stefan Zweig, l'Autriche était l'endroit qu'il aimait le plus dans toute l'Europe. Il se souvenait d'une époque où la vie semblait dorée et sûre pour de nombreux citoyens, en particulier ceux issus de familles juives comme la sienne. L'Autriche est désespérée après une guerre d'une misère sans précédent. Dans son témoignage, Zweig décrit avec force détails l'atmosphère qui régnait avant et pendant la Première Guerre mondiale, mais il nous parle aussi de la façon dont il conçoit la littérature.

Il est étonnant de pouvoir lire un livre comme celui-ci et non seulement de se faire une idée de ce qu'était réellement la vie dans l'Europe du XXe siècle, mais aussi de comprendre le sens de ses écrits. Avec charme, couleur, drame - même en considérant l'engagement de l'auteur - il raconte un demi-siècle d'histoire européenne sans jamais perdre sa voix, à la fois témoin et guide pour comprendre nos siècles passés.

Le témoignage d'un grand esprit à lire absolument !

La note de Le monde d'hier : Souvenirs d'un européen par AmiraLecteur

Note sur 5 étoiles:

La confusion des sentiments

Stefan Zweig

La confusion des sentiments

Présentation de La confusion des sentiments

Au soir de sa vie, un vieux professeur se souvient qu'il était obsédé par l'un de ses professeurs lorsqu'il est devenu étudiant. La personnalité de ce professeur résonnait profondément en lui et avait des conséquences qui allaient au-delà de l'admiration : elle conduisait à l'idolâtrie, à la soumission, voire à un amour proche de la morbidité.

Avis de La confusion des sentiments

L'immense Stefan Zweig nous a gratifiés une fois de plus d'un roman de plus de 500 pages, salué par Freud pour son audace et la justesse du traitement du sujet. Dans son roman, l'auteur aborde un sujet tabou pour l'époque (1927).

Dans son exploration, Zweig plonge profondément dans les ombres de notre âme humaine. La dextérité avec laquelle il décrit la passion sentimentale est envoûtante, et des thèmes aussi variés que la débauche, la transmission du savoir, l'éveil des relations sont abordés à travers la relation tripartite de Roland avec son professeur de philologie qui exalte Shakespeare ; et une épouse abandonnée. Autant de sujets explorés avec richesse par cet auteur très talentueux !

Stefan Zweig, dans un style sensible et délicat, est capable d'esquisser les sentiments humains avec la délicatesse des pastels. Il y parvient en cachant la crudité derrière des détails soigneusement construits, créant ainsi la confusion chez tous ceux qui le lisent. L'écriture de Stefan Zweig est si délicate qu'on a l'impression de rêver, mais la réalité des sentiments humains transparaît à chaque phrase. Nous sommes face à une explosion d'émotions précieuses et pudiques aux vibrations intenses — ces passions tortueuses donnent l'impression que tout peut arriver ; nous ne sommes pas sûrs de ce qui sera révélé ensuite, car il fait subtilement allusion à quelque chose de plus qui nous donne envie de continuer à lire, car chaque mot capte notre attention.

La note de La confusion des sentiments par AmiraLecteur

Note sur 5 étoiles:

Lettre d'une inconnue

Stefan Zweig

Lettre d'une inconnue

Présentation de Lettre d'une inconnue

Une jeune femme écrit à son ancien amant et lui annonce qu'elle a un fils avec lequel il partage son sang. Elle tente de renouer leur relation, mais l'homme est trop occupé à profiter des plaisirs de la vie tout en étant égoïste en matière de relations. Peut-il se souvenir d'elle?

Dans cette nouvelle publiée en 1922 par Zweig, le lecteur reçoit un aperçu rare des psychologies féminine et masculine. Une obsession amoureuse qui semble cruelle à première vue peut en fait être étonnamment moderne lorsqu'on la regarde sous un autre angle.

Avis de Lettre d'une inconnue

La capacité de l'auteur à développer des sentiments en si peu de pages est étonnante. L'histoire commence par le béguin de la protagoniste. Au fur et à mesure que le temps passe, nous constatons que ces sentiments se sont transformés en obsession. Bien qu'elle ne soit pas unilatérale, la protagoniste ressent profondément son amour. Sa tristesse est ressentie tout au long de l'histoire et il est très touchant de lire leur relation de son point de vue. La façon dont ce texte a été écrit m'a vraiment touchée, car nous vivons tout ce qu'elle écrit dans une longue lettre.

L'amour de la protagoniste naît avant même qu'elle n'atteigne l'adolescence et devient au fil du temps une obsession qui la hante, la chagrine au point de ne plus avoir de vie. C'est un chagrin que l'on ressent dans chaque mot de ces quelques pages : cet homme qui semble à jamais indisponible.

Ce roman est à la fois beau et douloureux. Il est difficile de parler d'un livre qui a un tel effet sur le lecteur, mais je dirai qu'il fait plus que vous toucher - il pénètre votre cœur dans toute sa beauté et sa douleur.

Un livre poignant !

La note de Lettre d'une inconnue par AmiraLecteur

Note sur 5 étoiles:

Présentation de

Avis de

La note de par AmiraLecteur

Note sur 5 étoiles:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous sélectionnons pour vous les meilleurs livres dans de nombreux domaines pour vous aider à faire les meilleurs choix dans vos lectures.