les 3 meilleurs livres de Stieg Larsson

Quel est le meilleur livre de Stieg Larsson en 2024 ? Découvrez nos 3 sélections

Sommaire

Stieg Larsson est un auteur suédois qui a marqué l’histoire de la littérature avec sa trilogie « Millénium ». Ces romans ont été vendus à des millions d’exemplaires dans le monde entier et ont été adaptés au cinéma et à la télévision. Les personnages de Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander ont également été très populaires auprès des lecteurs.

Mais quel est le meilleur livre de Stieg Larsson ? Il est difficile de répondre à cette question car chacun des romans de la trilogie « Millénium » a sa propre histoire et ses propres personnages. Les livres de Stieg Larsson sont remplis de suspense, de mystère et d’action, ils sont également très bien documentés et abordent des thèmes tels que la justice, la corruption et les inégalités sociales.

Il est donc difficile de dire quel est le meilleur livre de Stieg Larsson, mais nous avons sélectionné trois livres qui, selon nous, méritent d’être lus. Ces livres ont été choisis pour leur histoire captivante, leurs personnages forts et leur message social important.

Notre sélection n°1

Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Stieg Larsson

Présentation de Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Mikael Blomkvist, ancien rédacteur, est contraint de quitter son poste suite à une diffamation envers un homme d’affaires. Il se retrouve alors associé à Lisbeth Salander, une jeune femme indépendante et enquêtrice, pour travailler avec Henrik Vanger, un industriel désireux de découvrir la vérité sur la disparition de sa nièce il y a plus de trente ans lors d’une réunion de famille. Ce premier tome de la série « Millénium » est devenu culte. Notez que la couverture peut varier.

Notre avis de Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Le roman "Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes" nous plonge dans les méandres de l'enquête d'un journaliste d'investigation, Mikael Blomkvist, qui se retrouve impliqué dans une affaire vieille de 36 ans.

La trame de l'histoire est riche en détails économiques, industriels et financiers, mais ces éléments peuvent s'avérer un peu fastidieux au début. Les noms et les lieux suédois peuvent également être difficiles à retenir, mais il est important de persévérer car cela est nécessaire pour comprendre et apprécier la suite de l'histoire.

Mikael, qui a été humilié par ses confrères suite à un procès en diffamation, rencontre Henrik Vanger, PDG de la société Vanger. Ce dernier lui demande de résoudre une Cold Case vieille de 36 ans concernant la disparition de sa nièce, Harriet, dans des circonstances étranges en 1966. Le vieil homme n'aura de cesse de rechercher son meurtrier et consacrera plus d'une trentaine d'années à résoudre cette affaire avec l'enquêteur de l'époque.

Entrera en scène Lisbeth Salender, jeune femme paumée de 25 ans, également impliquée dans l'enquête. Elle est dotée d'un caractère fort et dé d'un esprit vif, qui fera des merveilles pour aider Mikael dans ses recherches. Leur alliance est un véritable feu d'artifice d'intelligence et de détermination.

La plume de Larsson est incroyablement habile, il manie les mots avec une grande précision pour décrire les émotions et les actions des personnages. Les thèmes abordés dans le livre sont profonds et pertinents, notamment la lutte contre l'injustice et la vérité.

"Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes" est un roman captivant qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière page. Il est incroyablement bien écrit et les personnages sont tous très attachants. Je le recommande vivement à tous les amateurs de thrillers et de romans d'enquête.

Notre sélection n°2

Millénium 4 : Ce qui ne me tue pas

David Lagercrantz

Présentation de Millénium 4 : Ce qui ne me tue pas

Mikael Blomkvist, rédacteur en chef de la revue Millénium, reçoit un appel d’un chercheur en intelligence artificielle qui prétend détenir des informations confidentielles sur les services de renseignements américains. Il est convaincu qu’il s’agit d’un scoop qui pourrait relancer sa carrière et celle de sa revue. Parallèlement, une hackeuse de talent tente de pénétrer les serveurs de la NSA. Ce quatrième tome de la série « Millénium » marque la suite de l’histoire, dix ans après la publication en Suède du premier volume.

Notre avis de Millénium 4 : Ce qui ne me tue pas

L'écriture de l'auteur est fluide et captivante, le style est vif et incisif, les personnages sont bien décrits et l'intrigue est haletante.

La construction du roman est habile, avec une alternance de points de vue, qui donne un rythme soutenu à l'histoire. La ligne du temps est complexe, mais cela renforce le suspens et l'intensité de l'intrigue. Les thèmes abordés sont pertinents et actuels, ils traitent de la lutte contre les violences faites aux femmes, de la surveillance de masse et de la manipulation de l'information.

Le style d'écriture est percutant et efficace, il sait créer une ambiance de tension et de malaise. Les personnages secondaires sont bien choisis, ils apportent une profondeur supplémentaire à l'histoire. Les émotions des personnages sont décrites avec justesse, on ressent leur colère, leur désespoir, leur espoir.

"Millénium 4 : Ce qui ne me tue pas" est un roman captivant et intense, qui se lit avec plaisir et qui reste en tête longtemps après la fin de la lecture. C'est un livre qui mérite d'être lu et qui révèle toute l'étendue de la talent de l'auteur.

Notre sélection n°3

Millénium 6 - La fille qui devait mourir

David Lagercrantz

Présentation de Millénium 6 - La fille qui devait mourir

L’histoire débute par le meurtre tragique d’un homme, retrouvé amputé de certains de ses doigts et orteils. La victime semble être un sans-abri que les autorités n’arrivent pas à identifier. Le médecin légiste Fredrika Nyman pense que l’affaire est suspecte et prend contact avec Mikael Blomkvist.

Blomkvist est intrigué par cette histoire, des témoins auraient entendu le sans-abri divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense. Est-ce les délires d’un individu déséquilibré ou y a-t-il un lien entre les deux hommes?

Blomkvist a besoin de l’aide de Lisbeth Salander mais celle-ci est injoignable, elle se trouve à Moscou où elle a décidé de régler ses comptes avec sa soeur Camilla.

« La fille qui devait mourir » est le dernier tome de la série « Millénium » écrit par David Lagercrantz. Il est composé de scandales politiques, de jeux de pouvoir à l’échelle internationale, de technologies génétiques, d’expéditions en Himalaya et de « fake news » venues tout droit d’usines à trolls en Russie.

Notre avis de Millénium 6 - La fille qui devait mourir

David Lagercrantz, avec une virtuosité narrative époustouflante, nous embarque dans un tourbillon d'intrigues politiques, de scandales technologiques et de révélations familiales qui ne cessent de nous tenir en haleine.

La plume de l'auteur, ciselée comme une lame de rasoir, nous offre des descriptions crues de la vie quotidienne, où les personnages sont tour à tour héroïques et vulnérables, tout en explorant des thèmes aussi profonds que la vérité, la justice et l'amour.

L'alchimie entre Lisbeth et Mikael est plus que jamais palpable, leur relation électrique soutenue par un jeu subtil de confiance et de méfiance, de protection et de désir. La narration à la première personne de Lisbeth, qui nous offre un aperçu intime de ses pensées et de ses actions, renforce encore cette dynamique captivante.

Les rebondissements, tout aussi surprenants que prévisibles, sont l'occasion pour l'auteur de nous immerger dans un univers complexe, où les idéologies et les intérêts se croisent, où les secrets et les mensonges se dévoilent, où les personnages secondaires sont tout aussi intrigants que les principaux.

"Millénium 6 - La fille qui devait mourir" est un tour de force littéraire, une ultime étape dans une saga qui nous a tous tenu en haleine pendant des années. Les amateurs de thrillers et de romans noirs seront comblés.

Le mot de la fin​

Stieg Larsson, de son vrai nom Karl Stig-Erland Larsson, était un journaliste et écrivain suédois. Il est surtout connu pour sa fameuse trilogie « Millénium » qui a connu un immense succès à travers le monde.

Il a commencé à travailler très jeune, quittant sa famille à l’âge de 16 ans pour exercer divers petits boulots. C’est à l’âge de 18 ans qu’il a rencontré Eva Gabrielsson, architecte avec qui il a vécu jusqu’à sa mort en 2004.

Stieg Larsson était un passionné de littérature, il a écrit pour deux fanzines, « Sfären » et « Fijagh ! ». Il a ensuite travaillé en tant que graphiste pour l’agence de presse suédoise « Tidningarnas telegrambyrå » (TT), avant de devenir journaliste, critique de littérature policière et de bandes dessinées. Il a également été actif dans l’association nordique de science-fiction, la Skandinavisk förening för science fiction (SFSF) en tant que président en 1980.

Il a quitté l’agence TT en 1999 pour créer le trimestriel « Expo » qui lutte contre les manifestations fascistes en Suède. Il était également engagé sur le plan politique, membre du Socialistiska Partiet (Parti socialiste) avant de quitter en 1987, ne voulant plus soutenir les régimes socialistes étrangers qui manquaient de démocratie. Il a écrit plusieurs livres sur ces sujets, notamment « Extremhögern » et « Sverigedemokraterna: den nationella rörelsen » (Les Démocrates suédois : Le Mouvement national). Il donnait des conférences partout dans le monde, y compris à Londres, invité par Scotland Yard, et écrivait des essais sur l’économie. Il a également travaillé en tant que reporter de guerre en Afrique.

Quelques mois avant sa mort, il a contacté le plus grand éditeur suédois, Norstedts, et lui a remis une série de trois romans policiers, la trilogie « Millénium », soit près de 3000 pages. Il est décédé d’une crise cardiaque en 2004, mais la trilogie a été publiée posthumement entre 2005 et 2007 et a connu un succès phénoménal dans le monde entier, traduit dans 25 pays. Les trois tomes ont également été adaptés au cinéma en 2009, avec des adaptations américaines sorties en 2011.

Partager cet article
Laisser un commentaire
Optimized by Optimole