les 4 meilleurs livres de Nicolas Feuz

Quel est le meilleur livre de Nicolas Feuz en 2024 ? Découvrez nos 4 sélections

Sommaire

Nicolas Feuz est un auteur suisse qui a su se faire un nom dans le monde littéraire grâce à son style unique et à ses histoires captivantes. Il est connu pour ses romans policiers et thrillers qui ont su séduire les amateurs de ce genre littéraire.

Il a publié de nombreux livres au cours de sa carrière, chacun d’entre eux ayant son propre charme et sa propre histoire à raconter. Cependant, il est parfois difficile de choisir le meilleur livre de Nicolas Feuz, car tous sont excellents à leur manière.

Dans cet article, nous allons vous présenter les meilleurs livres de Nicolas Feuz selon notre sélection. Nous avons sélectionné 4 livres qui se distinguent par leur intrigue captivante, leur style d’écriture fluide et leur univers intrigant. Ces livres vous emmèneront dans des aventures palpitantes et vous tiendront en haleine jusqu’à la dernière page.

Nous avons choisi des livres qui ont été particulièrement appréciés par les critiques et les lecteurs. Les livres sélectionnés ont également été récompensés par des prix littéraires prestigieux, ce qui prouve leur qualité exceptionnelle.

Nous espérons que cette sélection vous aidera à découvrir ou à redécouvrir l’univers de Nicolas Feuz et que vous prendrez autant de plaisir à lire ces livres que nous en avons eu en les choisissant.

Notre sélection n°1

Brume rouge

Nicolas Feuz

Présentation de Brume rouge

L’enquête menée par le procureur Jemsen prend un tournant inattendu lorsqu’il est chargé de résoudre les meurtres d’une série de femmes, toutes prénommées Greta. Ces victimes semblent n’avoir aucun lien entre elles, à part leur nom.

Au cours de ses investigations, Jemsen se retrouve confronté à des obstacles inattendus, notamment une procédure disciplinaire qui a vu l’un de ses proches, un activiste écologiste, libéré.

Malgré ces difficultés, le meurtrier finit par être identifié, mais son nom correspond à celui d’un enfant décédé depuis longtemps. Il s’agit d’un assassin fantôme, et la traque pour retrouver le coupable s’étend désormais entre la France et la Suisse.

Notre avis de Brume rouge

Il met en scène un tueur particulièrement original, obsédé par l'écologie et par la figure de Greta Thunberg, qui se met à éliminer toutes les personnes prénommées Greta qu'il croise sur sa route. Peu à peu, on découvre les secrets de son passé, qui réservent bien des surprises.

Parallèlement, le procureur Jemsen et sa greffière, Flavie, mènent l'enquête pour retrouver et arrêter ce tueur. Les personnages sont bien campés et on entre avec eux dans les coulisses du monde judiciaire, à travers les déplacements entre Neuchâtel et Paris, décrits de manière réaliste. Jemsen est un célibataire qui a vécu un traumatisme, tandis que Flavie est amoureuse d'une femme disparue.

J'ai été particulièrement touché par le rebondissement final, qui aurait mérité une explication plus détaillée. Malgré cela, j'ai été entièrement captivé par l'histoire, qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin abrupte. je vous recommande vivement "Brume rouge" pour découvrir la plume de Nicolas Feuz, un auteur suisse que je ne peux que vous conseiller de découvrir.

Notre sélection n°2

Heresix

Nicolas Feuz

Présentation de Heresix

L’église de Saint-Thibéry est le théâtre d’un événement macabre lorsque les policiers de l’Hérault assistent à l’enterrement d’un des leurs et que la cérémonie est interrompue par une étrange procession. Six hommes énucléés défilent en file indienne, avec un mot gravé sur le torse en lettres de sang : HERESIX. Les événements prennent une tournure encore plus inquiétante lorsque Maeva Tolzan, une petite fille de trois ans, disparaît au Cap-d’Agde.

Dans un train entre Béziers et Narbonne, Alexia fête ses dix-huit ans en compagnie du garçon qu’elle aime, mais les choses ne se passeront pas comme elle le rêvait. Deux enquêtrices chevronnées, sont chargées de résoudre ces crimes et de recoller les morceaux du puzzle.

« Heresix » est un thriller palpitant qui se déroule sur fond de vengeance noire et de crimes mafieux. L’auteur, Nicolas Feuz, enchaîne les retournements de situation et offre un plaidoyer magistral contre les violences faites aux femmes.

Notre avis de Heresix

Pourtant, il m'a été impossible de m'arracher à cette lecture, emporté par la virtuosité narrative de l'auteur. Il sait jouer avec les rythmes, alternant chapitres courts et intenses, qui donnent un souffle haletant à l'histoire. Il distille des moments de tension extrême, qui retournent le coeur et soulèvent l'estomac, mais aussi des surprises inattendues qui maintiennent le lecteur en haleine.

Cette histoire, mêlant crimes sexuels, réseaux mafieux, meurtres et disparitions, se déroule à Béziers et sa région, et s'enracine dans l'histoire de la Croisade contre les Cathares. Cette référence historique apporte une dimension supplémentaire à l'intrigue, renforçant la sensation d'enfermement et de fatalité qui pèse sur les personnages.

Les personnages sont construits avec une grande acuité, avec des moments de vérité crue, qui révèlent leur humanité sous toutes ses facettes, révoltante ou admirable. J'ai été particulièrement touché par le personnage principal, qui parvient à construire sa nouvelle vie et sa fausse identité malgré les obstacles, et qui symbolise l'espoir de rédemption.

"Heresix" est un roman intense et bouleversant, qui m'a laissé un souvenir impérissable. Il témoigne de la grande maîtrise de Nicolas Feuz, qui sait jouer avec les codes du polar pour offrir une expérience littéraire riche et complexe. Je recommande vivement cette lecture à tous les amateurs de thrillers, mais je préviens les âmes sensibles, ce livre peut être violent et répugnant.

Notre sélection n°3

Horrora Borealis

Nicolas Feuz

Présentation de Horrora Borealis

Au bord du lac de Neuchâtel en Suisse, les coups de feu éclatent lors d’un festival de musique. Le site est évacué et la scène principale devient le théâtre d’une prise d’otages. Un négociateur est appelé à intervenir et un groupe d’intervention de la police est organisé. Dans l’esprit de Walker, un seul question compte : que s’est-il passé en Laponie ? Ses souvenirs sont confus, mais il est clair qu’il ne croit plus au Père Noël depuis longtemps. Et vous, y croyez-vous encore?

« Horrora Borealis » est comparé au Maxime Chattam Suisse par l’Express, un thriller psychologique qui plonge les lecteurs dans un univers de suspense et de mystère. Les souvenirs flous de Walker et les révélations surprenantes sur les événements en Laponie, maintiennent l’attention du lecteur jusqu’à la fin.

Notre avis de Horrora Borealis

Les activités proposées, comme les balades en traîneau avec les huskies ou le ski de fond, étaient décrites avec une telle poésie que j'ai presque pu sentir le froid glacial sur ma peau. Cependant, malgré ces moments de bonheur, le drame qui va survenir va plonger le personnage principal, Walker, dans un cauchemar éveillé.

La narration est habilement menée, alternant entre les scènes de Walker à Neuchâtel et ses souvenirs douloureux de ce qui s'est passé en Finlande. Petit à petit, les éléments se relient les uns aux autres, formant une intrigue complexe et captivante. J'ai été scotché par la vitesse à laquelle les chapitres défilaient, et j'ai eu du mal à lâcher le livre tant j'étais pris dans l'intrigue.

L'auteur, Nicolas Feuz, a su manier habilement les différents sujets abordés dans le livre, créant un entrelacs de mystères qui se dévoilent au fur et à mesure de la lecture. Il a su jongler avec les émotions des personnages, les décrivant avec une telle réalité que j'ai pu ressentir leur peur, leur doute et leur douleur. Le style d'écriture est fluide et poétique, avec des images et des métaphores qui ont renforcé l'atmosphère de suspense.

J'ai été profondément touché par ce roman et je le recommande vivement. Il fera certainement partie de mes coups de cœur de l'année, et je vais sans doute me plonger dans les autres œuvres de Nicolas Feuz. "Horrora Borealis" est un véritable bijou littéraire, à lire absolument.

Notre sélection n°4

Les larmes du lagon

Nicolas Feuz

Présentation de Les larmes du lagon

Dans les îles polynésiennes, une enquête sanglante se déroule. L’ex-inspectrice Tanja Stojkaj, qui s’est exilée en Polynésie française pour protéger sa mère et son fils de la mafia balkanique, mène une vie tranquille jusqu’à ce qu’elle découvre un corps près d’un récif corallien. Bien que la gendarmerie ait rapidement conclu à une attaque de requin, Tanja, agacée par cette conclusion hâtive, décide de mener sa propre enquête.

En creusant plus profondément, elle découvre que derrière les eaux turquoises et les plages de sable blanc de la Perle du Pacifique se cache un univers sombre de trafics, de pauvreté, de croyances occultes et de pollution du lagon. Elle réalise également que la politique métropolitaine et les essais nucléaires français ont un impact important sur cette région idyllique.

Au cours de son enquête, Tanja doit faire face à des obstacles, des mensonges et des secrets qui menacent sa propre sécurité et celle de sa famille. Elle réalise que, derrière la façade de paradis tropical, se cache un monde complexe et dangereux, où le passage du bonheur à la tragédie est à un pas seulement. Les larmes du lagon témoignent de cette réalité cachée.

Notre avis de Les larmes du lagon

L'auteur nous entraîne dans les profondeurs des eaux turquoises du lagon, où se mêlent les vagues de la violence et de la corruption, à travers le parcours de l'ex-inspectrice Tanja Stojkak, qui, pour protéger son fils et sa mère, est contrainte de changer d'identité et de s'expatrier.

Cependant, lorsqu'un corps est découvert flottant sur les récifs coralliens, Tanja ne peut s'empêcher de mener sa propre enquête, malgré les risques qui la guettent. Feuz excelle à décrire les décors idylliques de la Polynésie, dont les noms évocateurs comme Bora-Bora, nous transportent immédiatement dans un univers enchanteur, tout en nous dévoilant les aspects sombres et violents de l'histoire de cette région, à travers des thèmes tels que les essais nucléaires français et l'engagement de Greenpeace.

Le style de l'auteur est à la fois poétique et réaliste, il nous plonge dans les émotions intenses des personnages, que ce soit les tourments de Tanja ou la passion de Flavie Keller, sa compagne à distance. Les chapitres s'enchaînent à un rythme effréné, nous maintenant en haleine jusqu'à la fin surprenante, qui laisse présager une suite passionnante. Si vous êtes à la recherche d'un thriller haletant et engagé, je ne peux que vous conseiller de plonger dans les larmes du lagon.

Le mot de la fin​

Nicolas Feuz est un homme aux multiples talents. Il est à la fois procureur de la République et auteur de romans noirs. Il a étudié le droit à l’Université et obtenu le brevet d’avocat. Il a ensuite débuté sa carrière comme juge d’instruction en 1999, pour finalement devenir président du collège des juges d’instruction en 2008 et enfin procureur du canton de Neuchâtel en 2011. Depuis plus de 16 ans, il s’est spécialisé dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.

Malgré ses nombreux engagements professionnels, Nicolas Feuz n’a jamais perdu de vue sa passion pour l’écriture. Marié et père de deux enfants, il a décidé de se lancer dans l’écriture de romans noirs en 2010. Il a alors publié « La trilogie massaï » (« Ilmoran », 2010 ; « Ilayok », 2011 ; « Ilpayiani », 2012) qui a rencontré un succès immédiat auprès du public helvétique. Il a ensuite sorti un thriller ésotérique, « La septième vigne », en novembre 2013.

Nicolas Feuz est un auteur prolifique et continue de publier régulièrement de nouveaux romans. Il a sorti son neuvième polar, « Le Miroir des âmes », en 2018.

Partager cet article
Laisser un commentaire
Optimized by Optimole