les 3 meilleurs livres de Louise Mey

Quel est le meilleur livre de Louise Mey ? Découvrez nos 3 sélections

Sommaire

Louise Mey est une auteure française qui a su se faire un nom dans le monde littéraire grâce à ses histoires captivantes et à sa plume incisive. Ses livres abordent des thèmes variés, allant de l’amour à la famille en passant par la justice et la société. Avec chacun de ses romans, elle réussit à captiver ses lecteurs et à les plonger dans des histoires à la fois poignantes et réalistes.

Parmi les nombreux livres qu’elle a écrits, il est difficile de choisir les meilleurs. Cependant, nous avons sélectionné trois de ses romans qui, selon nous, représentent le meilleur de son talent d’écrivain. Ces livres ont été choisis pour leur histoire captivante, leur style d’écriture fluide et leur capacité à susciter des émotions chez les lecteurs.

Le premier livre de notre sélection est « La Deuxième Femme », qui raconte l’histoire d’une femme qui trouve sa place dans une famille endeuillée, mais qui doit faire face aux conséquences lorsque la première femme réapparaît. Le deuxième livre est « Petite Sale », qui plonge les lecteurs dans les secrets d’un village où la richesse et la pauvreté cohabitent, mais où la vérité est difficile à découvrir. Enfin, le dernier livre de notre sélection est « Les Ravagé(e)s », qui suit l’histoire d’un flic et mère célibataire qui doit faire face à une série d’agressions sans précédent.

Voici les livres sélectionnés : « La Deuxième Femme », « Petite Sale » et « Les Ravagé(e)s ». Nous espérons que cette sélection vous donnera envie de découvrir ces livres et de vous plonger dans l’univers captivant de Louise Mey.

Notre sélection n°1

La Deuxième femme

Louise Mey

Présentation de La Deuxième femme

Sandrine est une femme qui ne s’aime pas beaucoup. Elle se trouve trop grosse et son visage lui semble trop banal. Cependant, tout cela devient sans importance lorsqu’elle rencontre l’homme de sa vie. Il vient de perdre récemment sa femme et lui offre une place dans sa vie, dans sa maison et auprès de son fils.

Sandrine est discrète, aimante et reconnaissante. Elle s’adapte à cette absence et fait de son mieux pour que la joie revienne dans cette famille qui est désormais la sienne.

Tout semble aller pour le mieux jusqu’au jour où la première femme réapparaît.

Notre avis de La Deuxième femme

Cette histoire, racontée avec une plume à la fois poétique et crue, nous plonge dans les abysses de l'emprise et de la violence conjugale, mettant en lumière les tourments de la victime. L'auteure excelle dans la description des émotions, des pensées et des actions des personnages, rendant l'histoire d'autant plus palpable et réelle.

L'enchaînement des événements est habilement orchestré, offrant une lecture à la fois intense et prenante. Le style de l'auteure, avec sa ponctuation aléatoire, donne une impression de confusion qui reflète à merveille l'état d'esprit de la victime, prisonnière d'une situation qui lui échappe.

Le personnage de Sandrine est particulièrement touchant, avec son enfance malmenée et son désamour envers elle-même. On se reconnaît en elle, et on vit avec elle cette rencontre qui semblait être un conte de fée, mais qui se révèle être un véritable cauchemar. Les insinuations insidieuses et la violence qui s'accélère au fil des pages sont limite insoutenables, mais cela ne fait que renforcer l'importance de ce sujet.

Le style "hyper descriptif" peut devenir un peu lourd, mais cela ne retire rien à la force de ce roman qui est, à mon avis, le meilleur sur ce sujet. Je le conseille vivement à tous, adolescents comme adultes, et même à étudier à un certain niveau à chaque élève.

"La Deuxième Femme" est un roman qui touche profondément, qui interroge, qui bouleverse, et qui nous rappelle l'importance de se battre contre les violences faites aux femmes. Il m'a donné envie de découvrir les autres romans de cette auteure talentueuse. Une lecture éprouvante mais essentielle.

Notre sélection n°2

Petite Sale

Louise Mey

Présentation de Petite Sale

« Petite Sale » est un roman qui suit l’histoire de Catherine, une femme pauvre qui travaille dans une ferme. Elle est consciente de sa propre pauvreté comparée à la richesse de la terre qui l’entoure, même la boue est plus riche qu’elle. Catherine est discrète et ne parle pas beaucoup, elle préfère passer inaperçue car les filles qui attirent l’attention ont souvent des problèmes.

Dans cette ferme, elle est l’un des employés invisibles qui font que la ferme fonctionne. Le propriétaire de la ferme, Monsieur, est riche et autoritaire, il ne parle pas beaucoup et possède tout. Toutefois, un jour de février 1969, sa petite-fille de quatre ans disparaît et cela lui fait perdre quelque chose d’inestimable.

Dans cette vallée où tout le monde est employé par Monsieur, deux policiers de Paris et les gendarmes débarquent pour mener l’enquête lorsque une demande de rançon est reçue. Cependant, le village entier semble plongé dans le silence et les non-dits, personne ne veut d’ennuis avec Monsieur. Catherine, qui était la dernière à avoir vu la petite, se fait encore plus discrète et invisible pour éviter les ennuis.

Notre avis de Petite Sale

L'auteur a su créer une ambiance de fin des années 60, où les peurs et les rancunes des personnages sont comme figées dans le temps, tandis qu'un brouillard surnaturel semble flotter tout au long de l'enquête.

L'écriture est ciselée et précise, chaque mot choisi avec soin pour créer une ambiance de fin des années 60, avec les méthodes policières à l'ancienne, un vieux brisquard un peu blasé et un jeune flic qui peine à retenir sa fougue. Et puis il y a la toute puissance d'un propriétaire terrien certain de son pouvoir, aux méthodes d'un autre siècle.

Bien que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, j'ai été particulièrement touché par celui de Catherine, la "petite sale", qui incarne toute la tristesse de sa vie et le manque de considération dont tout le monde fait preuve à son égard.

L'intrigue est captivante, on est pris dans les mailles de cette enquête, on attend avec impatience de savoir, qui, comment, pourquoi ? La petite Sylvie pourra-t-elle être sauvée ?

"Petite Sale" est un roman intimiste, un peu lent, mais qui offre un bon moment d'enquête grâce à un style ciselé.

Notre sélection n°3

Les Ravagé(e)s

Louise Mey

Présentation de Les Ravagé(e)s

Dans « Les Ravagé(e)s », nous suivons l’histoire d’Alex Dueso, un flic et mère célibataire qui travaille à la brigade des crimes et délits sexuels. Les jours se suivent et se ressemblent, avec un dé flot constant de victimes traumatisées et de pervers sûrs de leurs droits. Pour Alex, il n’est pas facile de maintenir son empathie pour les victimes tout en gardant son calme face aux agresseurs.

Mais soudain, les choses changent. Dans ce commissariat du nord de Paris, une série d’agressions sans précédent se produit, confirmant l’apparition d’un prédateur d’un nouveau genre. Les statistiques sont détraquées et Alex doit faire face à cette situation inédite. « Les Ravagé(e)s » est un roman captivant écrit par une jeune auteure à suivre.

Notre avis de Les Ravagé(e)s

La plume moderne de l'auteure donne vie à des personnages authentiques, qui parlent d'une manière réaliste. Le thème de l'agression sexuelle est abordé de manière sensible et documentée, mettant en lumière les conditions des femmes et la manière dont elles sont encore traitées à l'heure actuelle.

Les personnages principaux, notamment Alex et Marco, sont attachants et leur quotidien est décrit avec précision, permettant de s'immerger dans l'enquête. Le changement de style de victime apporte également une touche originale à l'histoire.

Malgré quelques longueurs, l'intrigue est bien menée et passionnante. Le dénouement final est plutôt prévisible mais cela n'enlève rien au plaisir de lecture.

"Les Ravagé(e)s" est un livre à conseiller aux amateurs de romans policiers qui cherchent une histoire d'actualité et bien documentée.

Le mot de la fin​

Louise Mey est une écrivaine française de renom, spécialisée dans les romans policiers féministes. Ses écrits mettent en avant les violences faites aux femmes, comme le viol, le harcèlement et les agressions sexuelles. Elle est l’auteure de plusieurs romans à succès, tels que « Les Ravagé(e)s » et « Les Hordes invisibles », qui traitent de ces thèmes de manière sensible et réaliste.

En 2020, Louise Mey a remporté le prestigieux prix Sang d’encre des lycéens pour son roman « La Deuxième Femme », publié aux Editions du Masque. Ce roman noir aborde le sujet de l'emprise et évoque les cas de féminicides. Il a également été sélectionné pour le Prix Landerneau, l’un des prix littéraires les plus importants de France.

En plus de ses romans, Louise Mey écrit également pour le théâtre, avec des pièces telles que « Chattologie – Courte conférence en gestion des flux » et pour la jeunesse, avec des livres comme « Sam et le Martotal », « La Sans-Visage » et « Coquillettes et Crustacés ».

Actuellement, Louise Mey vit à Paris et continue d’écrire et de partager ses idées sur ses réseaux sociaux et son site internet () ou encore sur sa page Facebook (). Sa passion pour les droits des femmes et son engagement en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes se reflètent dans ses écrits, qui continuent de captiver les lecteurs de tous âges.

Partager cet article
Laisser un commentaire