les 3 meilleurs livres de Stendhal

Quel est le meilleur livre de Stendhal ? Découvrez nos 3 sélections

Sommaire

Stendhal, de son vrai nom Marie-Henri Beyle, est un écrivain français du XIXème siècle considéré comme l’un des plus grands romanciers de tous les temps. Il a écrit des oeuvres marquantes comme « Le Rouge et le Noir », « La Chartreuse de Parme » et « Lucien Leuwen » qui ont toutes été des succès critiques et commerciaux. Chacune de ses œuvres offre une réflexion profonde sur les aspects de la vie humaine, tels que l’amour, l’ambition, la politique et la société.

Il a décrit avec une précision remarquable les mouvements de l’âme humaine, mettant en lumière les contradictions, les aspirations et les passions qui animent les personnages de ses romans. Il a également su créer des histoires captivantes et des personnages hauts en couleur qui ont su marquer les esprits de ses lecteurs.

Il est donc difficile de ne choisir qu’un seul livre de Stendhal comme étant le meilleur. Cependant, après une sélection minutieuse, nous avons choisi 3 livres qui se démarquent par leur qualité littéraire, leur portée thématique et leur capacité à captiver le lecteur. Ces livres sont considérés comme des chefs-d’œuvre de la littérature française et ont marqué l’histoire de la littérature.

Notre sélection n°1

Le Rouge et le Noir

Stendhal

Présentation de Le Rouge et le Noir

« Le Rouge et le Noir » est un roman écrit par Stendhal. Il raconte l’histoire de Julien Sorel, un jeune homme fils d’un charpentier installé dans une petite ville de province qui rêve d’autres horizons. Il devient tour à tour précepteur, séminariste et secrétaire et s’élève peu à peu dans la société tout en découvrant l’ardeur de passions défendues.

Son parcours est semé d'embûches et parcouru d’élans contradictoires, qui ne saurait le mener qu’au drame. Stendhal a donné à son personnage ambitieux et rebelle une âme romanesque, transformant ainsi un récit d’apprentissage en véritable tragédie moderne.

Voici les livres qu’Amiralecteur a sélectionné pour vous.

Notre avis de Le Rouge et le Noir

L'auteur dépeint avec une acuité incroyable les tourments intérieurs de son personnage principal, Julien Sorel, et sa quête désespérée pour échapper à sa condition sociale. Les monologues intérieurs, omniprésents dans le livre, nous plongent dans les pensées les plus intimes de Julien et nous permettent de comprendre ses motivations et ses aspirations.

Le roman est également un vibrant plaidoyer contre les hypocrisies et les inégalités de la société française sous la Restauration. Stendhal met en lumière les luttes de pouvoir et les jeux de dupes qui se jouent dans les coulisses de la haute société, avec une ironie mordante et une finesse de style remarquable.

Malgré son ampleur, le livre ne tombe jamais dans l'ennui grâce à une intrigue captivante et des rebondissements inattendus. Le personnage de Julien Sorel est complexe et fascinant, et son parcours est à la fois émouvant et effrayant.

"Le Rouge et le Noir" est un chef-d'œuvre de la littérature française, un roman à la fois profondément réfléchi et passionnant. Il est à lire absolument pour tous les amoureux de la littérature.

Notre sélection n°2

La Chartreuse de Parme, Stendhal - Prépas scientifiques 2018-2019 - Classiques de poche

Stendhal

Présentation de La Chartreuse de Parme, Stendhal - Prépas scientifiques 2018-2019 - Classiques de poche

« La Chartreuse de Parme » est un roman écrit par Stendhal. Il raconte l’histoire de Fabrice del Dongo, un cadet de grande famille fasciné par Napoléon qu’il rêve d’aller rejoindre. Il arrive à Waterloo quand la bataille commence, mais il ne suivra pas la carrière des armes à quoi il aspirait et consentira à devenir prélat. Cependant, il conserve suffisamment de détachement pour que l’essentiel reste pour lui la chasse au bonheur, c’est-à-dire l’amour.

Quand Stendhal a publié « La Chartreuse de Parme » en 1839, il considérait que le propre du roman était le romanesque où rien ne comptait que le récit qui se moque du sérieux, l’allègement de la vie et l’héroïsme des grandes actions comme des grandes passions. Ce livre est un exemple moderne de cela, car il est également une satire du pouvoir et de la cour de Parme, où les Italiens retrouvent leur culture. Ce qui est paradoxal, c’est qu’il demeure apparenté au vieux fonds sans âge des romans où l’aventure s’accompagne d’un climat de bonheur et de gaieté.

Notre avis de La Chartreuse de Parme, Stendhal - Prépas scientifiques 2018-2019 - Classiques de poche

Les personnages, tels que Fabrice del Dongo et Clélia Conti, sont profondément humains et complexes, leur histoire d'amour est à la fois passionnante et déchirante. Stendhal a su capturer avec finesse les nuances de la vie quotidienne, des émotions et des actions des personnages.

Le style d'écriture de l'auteur est empreint d'une poésie subtile, qui donne vie à chaque scène et chaque dialogue. Il sait jouer avec les points de vue pour rendre l'histoire encore plus riche et captivante.

Malgré quelques longueurs, l'intrigue est passionnante, les personnages sont attachants et les thèmes abordés sont forts et universels. Le livre est un classique à relire, une oeuvre majeure qui mérite vraiment d'être lue. L'édition proposée est excellente, avec des notes, un dossier et une plongée dans les voyages, les rêves et l'univers personnel de H.B.

Notre sélection n°3

Lucien Leuwen

Stendhal

Présentation de Lucien Leuwen

« Lucien Leuwen » est un roman écrit par Stendhal qui raconte l’histoire de Lucien, un personnage qui représente l’auteur tel qu’il aurait aimé être : doté d’un père riche et brillant, protecteur puissant, tendre et infatigable, qui est un polytechnicien et un important fonctionnaire du ministère de l’Intérieur. Lucien est également semblable à l’auteur en tant que républicain rallié sans illusions à la monarchie de Juillet, et amoureux d’une femme jolie, intelligente et qui l’aime aussi.

Ce roman est principalement une histoire d’amour, écrite avec finesse, charme et poésie. Il est considéré comme l’un des plus beaux de l’auteur. Il est aussi un roman politique et social, où certains traits semblent encore actuels. Il aborde des thèmes tels que l’ambition sans principes et sans talent, la corruption, la servilité du personnel politique et des fonctionnaires, la mort de l’idéal, qui étaient considérés comme étant propres à un autre âge, mais que nous revivons sans comprendre. Stendhal, en tant que l’un des plus intelligents et ironiques de nos romanciers, nous permet de comprendre ces sujets.

Notre avis de Lucien Leuwen

Ce roman divisé en deux parties est un tour de force littéraire, qui mêle habilement les thèmes de l'amour et de la politique.

La première partie nous plonge dans les tourments amoureux du jeune héros, Lucien Leuwen, qui vit un amour sincère dans "cet ignoble bal masqué qu'on appelle le monde". Le style de Stendhal, fluide et enlevé, nous fait ressentir avec intensité les émotions des personnages, et nous transporte dans les salons mondains de l'époque, mais c'est la deuxième partie qui m'a véritablement fasciné, avec sa description implacable des complots politiques et des manipulations économiques qui minent la société de l'époque. Le personnage de Lucien Leuwen, qui passait pour un héros dans la première partie, devient un anti-héros, prisonnier des intrigues et des intérêts qui se jouent autour de lui.

Le roman est également un véritable plaidoyer pour la démocratie et la liberté, qui dénonce avec virulence les excès de la religion et de l'argent dans la société de l'époque. Stendhal use d'une langue riche et poétique pour décrire les personnages et les événements, et nous offre une vision à la fois juste et passionnée de son époque.

"Lucien Leuwen" est un témoignage émouvant de l'époque et une oeuvre majeure de la littérature française.

Le mot de la fin​

Marie-Henri Beyle, plus connu sous le pseudonyme de Stendhal, est un écrivain français du XIXème siècle. Il est né en 1783 et est décédé en 1842.

Stendhal a commencé sa carrière en s’engageant dans l’armée pendant la campagne d’Italie en 1800 et 1801. Il a été nommé sous-lieutenant au sein du 6e régiment de Dragons et a participé à l’administration et aux guerres napoléoniennes. Après la chute de l’Empire français en 1814, il a décidé de s’installer en Italie, où il a passé plusieurs années à écrire sur la culture et l’histoire de ce pays. Il a également écrit son ouvrage « De l’amour » pendant cette période.

En 1821, Stendhal a été expulsé de Milan en raison de ses sympathies pour les carbonari, un groupe révolutionnaire italien, qui ont été exprimées dans sa nouvelle « Vanina Vanini ». Il est retourné à Paris, presque ruiné après la mort de son père, et a rejoint le milieu littéraire en fréquentant des salons littéraires. Il a eu une relation avec Clémentine Curial, la fille de son amie la comtesse Beugnot, entre 1824 et 1826.

En 1827, Stendhal a publié son premier roman, « Armance », suivi en 1830 par « Le Rouge et le Noir », qui a été influencé en partie par la révolution de juillet 1830. Il a été nommé consul à Civitavecchia, où il a écrit « Souvenirs d’égotisme » et le roman inachevé « Lucien Leuwen ». Il s’est senti prisonnier de son poste et est parti voyager. Il a pris un congé de 1836 à 1839 pour retourner à Paris.

Partager cet article
Laisser un commentaire