les 5 meilleurs livres de michel onfray

Quel est le meilleur livre de Michel Onfray en 2024 ? Découvrez nos 5 sélections

Sommaire

Michel Onfray est un philosophe français contemporain connu pour ses opinions radicales et ses prises de position souvent controversées. Il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont suscité l’intérêt et la curiosité du public, en particulier dans le domaine de la philosophie. Dans cet article, nous allons vous présenter les 5 meilleurs livres de Michel Onfray, qui vous permettront de mieux comprendre sa pensée et sa vision du monde.

Michel Onfray est un philosophe autodidacte qui a fondé l’Université Populaire de Caen, qui a pour but de démocratiser la philosophie en la rendant accessible à tous. Son approche de la philosophie est résolument matérialiste et athée, ce qui a souvent provoqué des réactions passionnées de la part de ses détracteurs.

Dans ses livres, Michel Onfray aborde des sujets variés tels que la politique, la religion, la sexualité, l’esthétique et la morale. Il remet souvent en question les dogmes et les croyances établies, ce qui explique en partie son succès auprès d’un public avide de débats et de réflexions sur des sujets importants.

Dans cet article, nous allons vous présenter les 5 meilleurs livres de Michel Onfray, sélectionnés pour leur qualité littéraire, leur pertinence philosophique et leur accessibilité pour un public non-initié. Nous espérons ainsi vous donner envie de découvrir l’œuvre de ce philosophe singulier et stimulant, qui invite à la réflexion critique et à la remise en question de nos certitudes.

Notre sélection n°1

Cosmos: Une ontologie matérialiste

Michel Onfray

Présentation de Cosmos: Une ontologie matérialiste

Cosmos: Une ontologie matérialiste est un livre qui propose une philosophie personnelle de la nature en reliant des fragments du monde ensemble. Il relie des éléments aussi variés que la mort d’un père sous un ciel sans étoiles, un jardin d’enfance, l’enfouissement d’un spéléologue, les fragrances d’un champagne de 1921, le hérisson des tziganes, la coquille d’un mollusque, l’anguille des Sargasses, un ver parasite, le vin biodynamique, la poésie des peuples sans écriture, un masque africain, des haricots sauteurs, des acacias qui communiquent, un philosophe zoophile, des végétariens exploiteurs de poules, des porcs en batterie, des toréadors habillés en femmes, un curé athée, un matérialiste mort d’une indigestion de pâté de faisan, une peinture pariétale, un alignement de pierres, une fête du soleil indienne, une église catholique, les anges et les comètes, les trous noirs, un haïku, une toile d’Arcimboldo, le Land Art, la musique répétitive.

L’auteur, Michel Onfray, écrit que c’est « son premier livre » et il ambitionne de contempler le monde, comprendre ses mystères et les leçons qu’il nous livre, ressaisir les intuitions fondatrices du temps, de la vie, de la nature. Il renoue avec l’idéal païen d’une sagesse humaine en harmonie avec le monde.

Notre avis de Cosmos: Une ontologie matérialiste

On découvre un univers riche en culture et en réflexion sur la religion, démontrant habilement comment cette dernière est un opium pour les peuples, qui les divise plutôt qu'ils ne les rassemble. La prose de Michel Onfray est fluide, accompagnant de manière harmonieuse le propos lucide de l'auteur.

L'érudition de l'auteur sur le réel et la musique de sa syntaxe en font un livre passionnant à lire, qui incite à la liberté de penser.

Notre sélection n°2

L'art d'être français: Lettres à de jeunes philosophes

Michel Onfray

Présentation de L'art d'être français: Lettres à de jeunes philosophes

« L’Art d’être français : Lettres à de jeunes philosophes » est un ouvrage qui s’adresse aux nouvelles générations en quête de repères dans un monde en pleine mutation. Michel Onfray y dresse un constat alarmant de la déliquescence de notre société, où les valeurs traditionnelles sont bousculées et les repères moraux perdus. Dans un style incisif et passionné, l’auteur dénonce les dérives du politiquement correct, du racialisme, du néo-féminisme, du transhumanisme et de l’antispécisme qui menacent l’essence même de l’humanité.

Dans ces lettres, Michel Onfray rappelle aux jeunes de vingt ans les racines culturelles de notre époque et leur enseigne les fondamentaux de l’art d’être français. Il insiste sur l’importance de ne pas se laisser abuser par les discours dominants et de porter haut l’héritage intellectuel et philosophique de notre pays, notamment le libre examen de Montaigne, le rationalisme de Descartes, l’hédonisme de Rabelais, l’ironie de Voltaire, l’esprit de finesse de Marivaux et la politique de Hugo.

« L’Art d’être français : Lettres à de jeunes philosophes » est un véritable manuel de résistance pour les générations futures, un guide indispensable pour se forger une conscience éclairée dans un monde en pleine mutation. Michel Onfray y exprime sa conviction profonde que la philosophie peut être une arme de libération, capable de nous aider à réfléchir par nous-mêmes et à échapper aux pièges de l’ignorance et de la manipulation.

Notre avis de L'art d'être français: Lettres à de jeunes philosophes

Sa plume acérée et précise, cisèle des réflexions profondes sur la culture et l'identité française, qui m'ont fait voir les choses sous un nouvel angle.

On pourrait dire que l'auteur est un guide érudit dans les méandres de la pensée française, qui nous invite à explorer les courants de pensée d'hier et d'aujourd'hui qui ont façonné notre nation. Il dévoile avec une grande clarté, une vision originale de notre situation de vie sociétale française, sans fard ni complaisance. Il n'hésite pas à critiquer les idoles de la culture française, comme Sartre, avec une finesse acérée.

Le style de l'auteur est à la fois savant et accessible, avec des métaphores poétiques qui donnent vie à ses idées. Il m'a fait ressentir des émotions variées, de la colère à la tristesse, en passant par l'espoir. Il m'a fait réfléchir sur des sujets importants, tels que la politique, l'histoire et l'art, qui ont une résonance particulière dans notre société actuelle.

je recommande chaudement ce livre à tous ceux qui sont intéressés par la culture et l'identité française, car il offre un regard original et éclairant sur ces sujets. C'est un livre d'une importance majeure, qui devrait être lu et relu, pour comprendre les enjeux de notre temps. Cependant, je préviens que la lecture n'est pas facile et exige une certaine dose de réflexion et de persévérance. Mais c'est justement ce qui en fait toute sa richesse.

Notre sélection n°3

Le Crépuscule d'une idole

Michel Onfray

Présentation de Le Crépuscule d'une idole

Dans « Le Crépuscule d’une idole », Michel Onfray met en question la validité scientifique de la psychanalyse et du freudisme. Il affirme que ces théories reposent sur des affabulations et des légendes, et non sur des faits réels.

Selon lui, Freud n’était pas un scientifique, mais plutôt un « chamane viennois » qui se servait de sa pratique clinique pour élaborer sa théorie. Il considère également que Freud était un guérisseur extrêmement coûteux et un « sorcier post-moderne » qui utilisait une pensée magique pour imposer sa vision du monde.

Dans ce livre, l’auteur propose de considérer la psychanalyse de la même façon qu’il a étudié les trois monothéismes dans son ouvrage « Traité d’athéologie » : comme des occasions d’hallucinations collectives. Il dédie ce livre à Diogène de Sinope, qui était connu pour sa critique radicale de la religion et de la philosophie.

Notre avis de Le Crépuscule d'une idole

Il se déroule comme une enquête passionnante, où chaque partie est comme une pièce d'un puzzle, qui s'assemblent pour former une image plus complète et plus précise de la vie et de la pensée de Sigmund Freud. Onfray aborde le sujet avec une érudition remarquable, convoquant des sources historiques et bibliographiques pour étayer son analyse.

On est touché par la passion de Onfray pour son sujet, qui a germé dès son adolescence, lorsqu'il a découvert les écrits de Freud, Nietzsche et Marx. Il s'est ensuite plongé dans une enquête minutieuse pour découvrir la vérité sur l'homme et sur son oeuvre. Il révèle le portrait d'un homme qui a été marqué par l'adulation de sa mère, qui l'a conduit à rechercher la célébrité à tout prix. Il a falsifié des documents pour donner l'apparence d'une pensée universelle, alors qu'il était en réalité en train de tâtonner et d'expérimenter.

On est également ému par la description des émotions et des actions des personnages, qui sont décrites de manière vivante et réaliste. On se sent proche d'eux, on les comprend, on les plaint, on les admire. On est également impressionné par la variété des points de vue utilisés pour décrire les événements de l'histoire, qui permettent de mieux comprendre les enjeux et les motivations des personnages.

"Le Crépuscule d'une Idole" est un livre passionnant, qui offre une analyse profonde et nuancée de la vie et de l'oeuvre de Sigmund Freud. Il est écrit avec un style fluide et élégant, qui emporte le lecteur dans un tourbillon d'émotions et de réflexions. Il est à la fois un ouvrage de référence pour les spécialistes et un plaisir de lecture pour les amateurs de littérature et de psychanalyse.

Notre sélection n°4

Traité d'athéologie

Michel Onfray

Présentation de Traité d'athéologie

Dans son livre « Traité d’athéologie », Michel Onfray s’attaque de front aux trois monothéismes, à savoir le judaïsme, le christianisme et l’islam, qu’il considère comme porteurs d’une même pulsion de mort généalogique. Pour l’auteur, ces religions partagent une série de mépris identiques : la haine de la raison et de l’intelligence, la haine de la liberté, la haine de tous les livres au nom d’un seul, la haine de la vie, de la sexualité, des femmes et du plaisir, la haine du féminin, des corps, des désirs et des pulsions.

À la place de ces valeurs, les trois monothéismes défendent la foi et la croyance, l’obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l’au-delà, l’ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l’épouse et la mère, l’âme et l’esprit. Pour Michel Onfray, ces valeurs représentent la vie crucifiée et le néant célébré.

Dans cet ouvrage, Michel Onfray prône un athéisme argumenté, construit, solide et militant face au retour du religieux dans notre société. Il défend l’idée que l’athéisme peut être une alternative viable pour vivre une vie épanouissante et pleine de sens, en se détachant de l’emprise des religions et de leur influence sur la société.

« Traité d’athéologie » est un livre militant et engagé, qui propose une réflexion profonde sur les limites et les dangers des religions monothéistes, et qui appelle à une prise de conscience collective pour défendre la liberté de pensée et de croyance, ainsi que la vie dans sa plénitude.

Notre avis de Traité d'athéologie

Onfray démontre avec brio que la réalité n'est pas une chose figée, mais qu'elle est en constante évolution. Il nous invite à nous libérer de nos croyances et de nos préjugés pour mieux comprendre notre place dans l'univers.

L'écriture de Onfray est fluide et poétique, elle nous transporte dans un univers où le doute et la réflexion sont les maîtres mots. Il aborde les thèmes de l'athéisme et de l'existence de Dieu avec une profondeur et une intelligence remarquable. Il déconstruit les croyances et les préjugés qui nous enferment dans un univers étriqué, et nous invite à explorer de nouveaux horizons.

Les personnages de l'ouvrage sont des êtres complexes, qui nous font ressentir leurs émotions et leurs actions avec force et réalisme. Onfray nous fait vivre avec eux leur quête de vérité, leur lutte contre les idées reçues, et leur désir de liberté. Il nous offre un regard différent sur les événements de l'histoire, qui nous permet de les comprendre sous un autre angle.

"Traité d'athéologie" est un livre captivant qui nous tient en haleine du début à la fin. C'est un ouvrage qui nous invite à remettre en question nos croyances et à explorer de nouveaux horizons. Il est à la fois passionnant et édifiant, et il est à lire absolument pour tous ceux qui sont en quête de vérité et de liberté.

Notre sélection n°5

Foutriquet

Michel Onfray

Présentation de Foutriquet

Dans « Macron président, la fin de l’innocence », un documentaire diffusé sur France 3, le président Emmanuel Macron évoque la Commune en déclarant : « Versailles, c’est là où la République s’était retranchée quand elle était menacée. »

Cependant, les communards avaient une vision différente de Thiers, qu’ils considéraient comme le « boucher » de la Commune. Ils lui ont donné des surnoms tels que : « Adolphe-le-Petit », « Général Boum », « Coeur Saignant », « Obus 1er », « Crapaud Venimeux », « Tamerlan à Lunettes », « César en raccourci », « Satrape de Seine-et-Oise », « Petit Jean-Foutre » ou encore « Général Tom Pouce », « Croquemort de la Nation ».

Notre avis de Foutriquet

Onfray démonte avec une précision chirurgicale les personnages publics qui ont fait l'actualité ces dernières années, et s'attaque à leur hypocrisie, leur superficialité, leur arrogance. Il met en lumière les mécanismes de manipulation de l'opinion publique et dénonce les dérives d'une certaine classe politique et intellectuelle. Il le fait avec une verve caustique, un sens de l'humour acéré, et une culture encyclopédique qui font de cet ouvrage un plaisir de lecture.

Onfray m'a fait ressentir l'écume de la colère face aux tromperies des uns et des autres, mais aussi la jouissance de la découverte de réflexions pertinentes, de références littéraires, d'anecdotes savoureuses. Il nous offre des miroirs pour regarder notre société et nous invite à réfléchir sur les valeurs qui la fondent, sur ce qui fait l'art d'être français. Il nous fait vibrer aux échos des grandes figures de notre histoire culturelle, et nous rappelle que notre patrimoine est riche et complexe.

Le style d'écriture d'Onfray est une symphonie de mots, une partition où chaque mot est à sa place, où chaque phrase est un chef-d'œuvre de rythme et de sonorité. Il use de métaphores, de comparaisons, de jeux de mots pour nous transporter dans son univers, pour nous faire ressentir les émotions qu'il veut transmettre. Il nous offre des envolées poétiques qui nous font oublier la dureté des propos qu'il tient, et nous donne l'espoir d'une société plus juste, plus libre, plus épanouissante.

"Foutriquet" est un livre qui vous prend aux tripes, qui vous fait réfléchir sur l'actualité, sur notre société, sur nous-mêmes. C'est un livre qui vous fait passer par toutes les émotions, mais surtout par l'envie de continuer à lire, de continuer à découvrir les réflexions de l'auteur. C'est un livre qui vous fait aimer la littérature, la culture, la vie.

Le mot de la fin​

Michel Onfray est un philosophe français connu pour son adhésion à la pensée hédoniste, athée et anarchiste. Il s’inspire principalement des idées de Nietzsche, d’Épicure, de l’école cynique, du matérialisme français et de l’anarchisme individualiste. Il a soutenu une thèse de troisième cycle en 1986, intitulée « Les implications éthiques et politiques des pensées négatives de Schopenhauer à Spengler », sous la direction de Simone Goyard-Fabre, au centre de philosophie politique et juridique de l’université de Caen.

Il a enseigné la philosophie dans les classes terminales du lycée technique privé catholique Sainte-Ursule de Caen de 1983 à 2002. Il a critiqué l’enseignement de la philosophie qu’il jugeait limité à la transmission d’une histoire de la philosophie officielle et conforme à l’ordre social, plutôt que de se donner pour but d’apprendre à philosopher. Cette vision a été contestée par de nombreux enseignants du secondaire.

À la suite de l’accession du Front national au second tour de l’élection présidentielle française de 2002, il a quitté sa carrière d’enseignant pour créer l’université populaire de Caen, où il a dispensé pendant treize ans le cours « contre-histoire de la philosophie », qui était retransmis sur la station de radio France Culture. En 2018, il a annoncé la fin de sa participation à l’université populaire de Caen, dénonçant une atteinte à la liberté d’expression suite à la cessation de la diffusion de ses conférences sur France Culture. Aujourd’hui, il enseigne à l’Université de Caen. Il a également créé des universités populaires à Caen et Argentan, ainsi qu’une université populaire de théâtre, où des professeurs enseignent bénévolement. Les cours dispensés sont également publiés au sein de la série « Contre-histoire de la philosophie ». Le but de ce projet est expliqué dans « La communauté philosophique ».

Partager cet article
Laisser un commentaire
Optimized by Optimole