les 3 meilleurs livres de Fernando Pessoa

Quel est le meilleur livre de Fernando Pessoa en 2024 ? Découvrez nos 3 sélections

Sommaire

Fernando Pessoa est sans doute l’un des écrivains les plus importants et les plus influents de la littérature portugaise du XXe siècle. Il est connu pour sa grande variété de styles et de voix, ainsi que pour sa capacité à explorer les thèmes les plus profonds de l’humanité.

Pessoa a écrit de nombreux livres au cours de sa vie, mais il est souvent difficile de déterminer lesquels sont les meilleurs. Cependant, après une analyse attentive de son œuvre, nous avons sélectionné trois livres qui représentent les meilleurs aspects de son écriture et qui sont incontournables pour tout amoureux de la littérature.

Notre sélection n°1

Le livre de l'intranquillité

Fernando Pessoa

Présentation de Le livre de l'intranquillité

Le Livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa est un journal intime qui a été tenu par l’auteur pendant presque toute sa vie. Il est attribué à un modeste employé de bureau de Lisbonne nommé Bernardo Soares. Ce livre est un mélange de chronique du quotidien et de méditation transcendante.

Soares, le personnage fictif à travers lequel Pessoa écrit, est un homme sans ambition terrestre mais affamé de grandeur spirituelle. Il est attentif aux formes et aux couleurs du monde extérieur, mais il est également un observateur de « l’infiniment petit de l’espace intérieur ». Il assume son intranquillité pour mieux la dépasser et, grâce à l’art, aller à l’extrémité de lui-même. C’est à cette frontière de notre condition où les mystiques atteignent la plénitude « parce qu’ils sont vidés de tout le vide du monde ».

Notre avis de Le livre de l'intranquillité

Je suis ressorti ébloui par la virtuosité de l'écriture, la profondeur des thèmes abordés et la finesse des observations. Pessoa nous offre un véritable festin littéraire, où chaque phrase est un chef-d'œuvre, chaque paragraphe un hymne à la vie.

La plume de Pessoa est un véritable joyau, elle brille de mille feux, tantôt poétique, tantôt incisive, elle nous transporte dans un univers où les mots prennent vie et où les émotions se déploient avec une étonnante intensité. Il évoque avec une incroyable finesse les tourments de l'âme, les angoisses existentielles, les doutes et les questionnements qui nous habitent tous. Ce livre est une véritable ode à la vie, à ses joies et à ses douleurs, à ses moments de bonheur et à ses instants de solitude. Il nous fait prendre conscience de l'importance de chaque instant, de chaque respiration, de chaque battement de cœur. Il nous rappelle que la vie est un cadeau précieux, qu'il faut savourer chaque instant, même les plus simples et les plus ordinaires.

Pessoa nous offre un univers riche et complexe, où les personnages secondaires ont autant de profondeur que les personnages principaux. Il décrit avec une étonnante justesse les émotions et les actions des personnages, nous permettant de nous identifier à eux et de les comprendre.

"Le Livre de l'Intranquillité" de Fernando Pessoa est un véritable chef-d'œuvre de la littérature, un livre qui doit être lu et relu, pour sa richesse, sa profondeur et sa finesse d'écriture. C'est un livre qui nous touche profondément, qui nous fait réfléchir sur la vie et qui nous rappelle que la vie est un cadeau précieux. C'est un livre qui nous accompagnera toute notre vie.

Notre sélection n°2

Poésies d'Alvaro de Campos - Le Gardeur de troupeau, autres poèmes d'Alberto Caeiro

Fernando Pessoa

Présentation de Poésies d'Alvaro de Campos - Le Gardeur de troupeau, autres poèmes d'Alberto Caeiro

Le livre « Poésies d’Alvaro de Campos – Le Gardeur de troupeau, autres poèmes d’Alberto Caeiro » présente l’œuvre d’un poète obscur, effacé et inconnu de sa concierge, mais qui était riche d’humour et rayonnant lorsque son miroir intérieur lui renvoyait son reflet futur. Il rappelle le « nada ibérique », qui est au principe de l’être et à sa terminaison.

Il y a une antithèse éclatante dans ses poèmes, où il dit : « Je ne suis rien » mais aussi « Je porte en moi tous les rêves du monde : un feu d’artifice cosmique. ».

Octavio Paz souligne que les poètes n’ont pas de biographie, leur oeuvre est leur biographie, mais il y a des poètes multiples dans cette oeuvre. Pessoa, le poète en question, est un nom qui se traduit par « personne » dans sa langue, c’est à dire un masque, une énigme, une ambiguïté, une supercherie ludique.

Notre avis de Poésies d'Alvaro de Campos - Le Gardeur de troupeau, autres poèmes d'Alberto Caeiro

Il est difficile de résumer en quelques mots l'essence même des poèmes d'Alvaro de Campos contenus dans l'édition "Poésies d'Alvaro de Campos - Le Gardeur de troupeau". Ils sont comme un tableau impressionniste, où chaque mot est une touche de couleur, une émotion, une sensation.

Sous le pseudonyme d'Alberto Caeiro, Pessoa nous offre un ouvrage qui est à la fois une ode à la simplicité de la vie et un hymne à la sagesse. Le Gardeur de troupeaux est un personnage qui, tel un berger, guide notre regard vers les merveilles cachées de la nature, nous apprenant à apprécier chaque instant, qu'il soit sombre ou lumineux. Les poèmes de Caeiro sont comme une douce brise qui apaise les âmes tourmentées, leur offrant un peu de répit dans un monde souvent trop compliqué.

Cette poésie n'est pas uniquement douceur et sérénité. Alvaro de Campos, l'autre facette de Pessoa, nous offre un univers plus sombre, plus torturé. Il nous parle de la douleur de l'existence, de la tristesse qui accompagne chaque instant. Pourtant, même dans ces moments de tristesse, il y a une beauté qui ressort, comme si la souffrance était le prétexte pour apprécier encore plus la vie. Les poèmes d'Alvaro de Campos sont comme un coup de poing dans l'estomac, ils nous rappellent que la vie n'est pas toujours facile, mais qu'elle est belle malgré tout.

"Poésies d'Alvaro de Campos - Le Gardeur de troupeau" est un joyau littéraire, une ode à la vie sous toutes ses formes.

C'est un livre qui nous apprend à apprécier chaque instant, à reconnaître la beauté dans chaque chose, même dans les moments les plus sombres. Je le recommande chaudement à tous ceux qui cherchent un peu de réconfort, de sagesse, ou tout simplement de la poésie.

Notre sélection n°3

Un singulier regard

Fernando Pessoa

Présentation de Un singulier regard

Fernando Pessoa est un auteur qui a beaucoup écrit sur lui-même. Le livre « Un singulier regard » peut être considéré comme un aperçu de son œuvre et un complément à son chef-d’œuvre, « Le Livre de l’intranquillité ».

Les textes qui composent ce livre révèlent des aspects méconnus de l’auteur à travers des textes et des correspondances. Ils constituent un journal de sa vie intérieure, entièrement tourné vers l’auto-analyse.

Dans cet autoportrait passionnant et souvent impitoyable, on peut suivre la progression d’une personnalité en pleine gestation, depuis une adolescence chaotique jusqu’à une maturité magistrale. Les écrits très intimes rassemblés dans ce livre montrent l’angoisse, la solitude et la lucidité de l’écrivain, ainsi que la genèse de sa personnalité.

Notre avis de Un singulier regard

ernando Pessoa, à travers cette collection d'extraits écrits tout au long de sa vie, nous offre un aperçu unique de ses aspirations, de ses questionnements et de ses réflexions sur l'art, la place de l'homme dans la société, la folie, les femmes, la morale et la noblesse.

Ce livre est comme un tableau à plusieurs dimensions, où chaque phrase est un pinceau de couleur ajoutant de la profondeur à l'univers de l'histoire. Les thèmes abordés sont d'une richesse insondable, comme l'expression d'un poète qui a voué sa vie à la quête de la vérité. L'écriture de Pessoa est comme un voyage à travers les méandres de la vie, avec des moments de calme et de tempête, mais toujours empreinte d'une poésie digne des plus grands écrivains.

La phrase "C'est la vie, mais je ne suis pas d'accord" est comme un écho de l'humanité dans ses rapports avec la nature, elle résume à elle seule l'essence même de l'ouvrage. C'est une invitation à se poser des questions, à réfléchir sur soi-même et sur les autres, à sortir des sentiers battus. L'influence de Nietzsche se fait sentir à travers les phrases, donnant un ton philosophique à l'ouvrage.

"Un singulier regard" est un livre à lire sans modération pour les amateurs de littérature portugaise et pour tous ceux qui cherchent à s'élever au-dessus de la routine quotidienne pour atteindre des sommets de pensée. C'est un livre qui vous fera réfléchir, vous émouvoir et vous inspirera. Un véritable chef-d'œuvre.

Le mot de la fin​

Fernando Pessoa est un écrivain, critique, polémiste et poète portugais trilingue qui est né le 13 juin 1888 à Lisbonne. Il a vécu une partie de son enfance à Durban en Afrique du Sud. Il est décédé le 30 novembre 1935 des suites de son alcoolisme. Il est considéré comme l’un des principaux acteurs de l’émergence du modernisme au Portugal.

Fernando Pessoa a créé une œuvre poétique multiple et complexe sous différents pseudonymes en plus de son nom propre. Chacun de ces pseudonymes était identifié par un style et une production personnelle. Il a utilisé de nombreux pseudonymes tout au long de sa carrière, tels que Alberto Caeiro, qui incarne la nature et la sagesse païenne, Ricardo Reis, l’épicurisme à la manière d’Horace, Alvaro de Campos, le « modernisme » et la désillusion, et Bernardo Soares, modeste employé de bureau à la vie insignifiante s’il n’était pas l’auteur du Livre de l’intranquillité.

Pessoa a également utilisé au moins soixante-douze alias, y compris les simples pseudonymes et semi-pseudonymes. Bernardo Soares est considéré comme son semi-pseudonyme, étant plus proche de l’auteur orthonyme. Il a également signé certains textes en prose sous son propre nom, tels que Le Banquier anarchiste. L’utilisation de pseudonymes est devenue sa façon d’être, et de nombreux autres pseudonymes ont eu des fonctions diverses, de l’astrologie à l’auteur de rébus.

Fernando Pessoa est devenu « le cas Pessoa » pour de nombreux intellectuels, critiques, écrivains et lecteurs en raison de sa création littéraire unique et de sa capacité à utiliser les pseudonymes pour exprimer des idées et des sentiments différents. Il a exprimé cette idée de différentes personnalités en lui dans son poème Song of Myself, où il écrit « Nombreux sont ceux qui vivent en nous ; Si je pense, si je ressens, j’ignore Qui est celui qui pense, qui ressent. Je suis seulement le lieu Où l’on pense, où l’on ressent. »

Partager cet article
Laisser un commentaire
Optimized by Optimole