les 2 meilleurs livres de Emily Brontë

Quel est le meilleur livre de Emily Brontë ? Découvrez nos 2 sélections

Sommaire

Emily Brontë est l’une des figures les plus marquantes de la littérature anglaise. Avec son unique roman, Les Hauts de Hurle-Vent, elle a su créer un univers sauvage et passionnel qui a fasciné des générations de lecteurs. Cependant, sa vie a été marquée par la tragédie, et elle est morte à l’âge de 30 ans, laissant derrière elle un corpus littéraire restreint mais intense.

Les Hauts de Hurle-Vent est sans aucun doute l’œuvre la plus célèbre d’Emily Brontë. Publié en 1847, il raconte l’histoire d’Heathcliff, un jeune bohémien adopté par une famille aisée des landes, qui se voit rejeté par les siens et se venge en prenant possession de leur fortune. La passion destructrice qu’il éprouve pour Catherine Earnshaw, la fille de la famille, est au cœur de l’intrigue, qui se déroule dans un décor sauvage et inhospitalier. Le roman a connu un grand succès dès sa parution, et il est considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de la littérature romantique.

Emily Brontë a également laissé derrière elle une série de poèmes et de proses inédits, qui ont été rassemblés sous le nom de « le monde du dessous ». Ces textes, qui ont été écrits durant son enfance avec ses frères et soeurs, permettent de découvrir l’univers imaginaire et créatif des Brontë, et de mieux comprendre les sources de l’inspiration d’Emily.

Au vue de la richesse de l’oeuvre d’Emily Bronte, il est difficile de ne retenir qu’un seul livre, c’est pour cela que nous avons décidé de vous faire une sélection de deux livres de Emily Brontë qui ont su nous marquer.

Notre sélection n°1

Les Hauts de Hurle-Vent

Emily Brontë

Présentation de Les Hauts de Hurle-Vent

Les Hauts de Hurle-Vent est un lieu sauvage et inhospitalier, balayé par les vents glacés du nord. Pourtant, une famille y vivait, heureuse et prospère, jusqu’à ce qu’un jeune bohémien appelé Heathcliff y soit adopté par Mr. Earnshaw. Malgré l’affection que ce dernier lui portait, les enfants de la famille ne purent s'empêcher de le mépriser, et Heathcliff, cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, commença à ourdir une terrible vengeance.

Il s’appropria peu à peu la fortune de la famille, réduisant les héritiers en esclavage et plongeant toute la descendance dans le malheur. La malédiction ne se brisera que lorsque la fille de Catherine, Eléonore, tombera amoureuse d’un homme tout aussi misérable et fruste que Heathcliff.

Ce roman anglais, l’un des plus célèbres de tous les temps, a été écrit par une jeune fille nommée Emily Brontë, qui vivait dans les landes de bruyère avec ses soeurs. Elle n’a jamais connu une passion aussi violente ni une haine aussi destructrice que celle décrite dans Les Hauts de Hurle-Vent, mais elle a su imaginer avec talent les tourments de ses personnages, jusqu’à l’apparition du fantôme de Catherine, vengeresse et hantant l’orgueilleux Heathcliff.

Notre avis de Les Hauts de Hurle-Vent

La plume de l'auteur est vraiment impressionnante, elle dépeint avec une justesse incroyable les émotions et les actions des personnages, utilisant des termes de la vie quotidienne pour les rendre encore plus réels. J'ai particulièrement apprécié la façon dont l'auteur utilise différents points de vue pour décrire les événements de l'histoire, comme celui de Nelly, la gouvernante, qui raconte son histoire en étant témoin des drames, des pleurs et des manipulations de Heathcliff.

La traduction est également très réussie, j'ai trouvé l'intonation du livre très "british", malgré le fait que je ne parle pas anglais. C'est tout à l'honneur du traducteur.

"Les Hauts de Hurle-Vent" est un livre à lire et relire, une œuvre unique qui dépasse largement la simple romance. C'est un vrai classique du XIXe siècle, poétique et sombre à la fois. Je le recommande vivement à tous les amoureux de la littérature.

Notre sélection n°2

Le monde du dessous: Poèmes et proses de Gondal et d’Angria

Charlotte Brontë

Présentation de Le monde du dessous: Poèmes et proses de Gondal et d’Angria

Les sœurs Brontë, Charlotte, Emily et Anne, sont célèbres pour leurs romans marquants. Cependant, leur frère Branwell et leur enfance créative ont souvent été mis de côté. « Le monde du dessous » est un recueil de poèmes et de proses inédits qui révèle l’imagination fertile de la famille Brontë et leur passion pour l’invention de mondes et de langages.

Charlotte Brontë elle-même décrivait ce monde comme « une toile aérienne et ensoleillée, tissée à l’enfance » et « une source d’eau fraîche et non souillée ». Ce recueil permet de reconstituer le parcours créatif des Brontë, notamment à travers les œuvres de Gondal et d’Angria, ces univers fictifs qu’ils ont imaginés et développés durant leur enfance. Il donne une profondeur inédite à la compréhension de leur écriture romanesque.

Notre avis de Le monde du dessous: Poèmes et proses de Gondal et d’Angria

Les mots, comme des perles précieuses, s'entrelacent pour former une tapisserie narrative captivante, qui m'a entraîné dans les contrées imaginaires de Gondal et d'Angria.

Les thèmes abordés dans cet ouvrage sont d'une profondeur incroyable, explorant les aspects les plus sombres de l'humanité, tout en révélant la beauté cachée de l'âme humaine. La plume de l'auteure, comme un scalpel, découpe les couches de la réalité pour révéler les vérités les plus intimes.

Les personnages sont d'une complexité fascinante, chacun d'entre eux étant doté d'une personnalité unique et d'une psychologie détaillée. Leur histoire, comme un fil d'Ariane, m'a conduit à travers les méandres de leur âme, me faisant ressentir leurs émotions comme si elles étaient les miennes.

Le style d'écriture est d'une poésie à couper le souffle, chaque phrase étant soigneusement construite pour créer une symphonie de mots. Les images qu'elle dépeint sont d'une intensité époustouflante, comme si elles étaient issues d'un rêve.

Le mot de la fin​

Emily Jane Brontë est une poétesse et romancière britannique qui a marqué l’histoire de la littérature anglaise. Elle est surtout connue pour son unique roman, Les Hauts de Hurlevent, publié en 1847, qui est considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de la littérature romantique. Elle est la sœur des écrivaines Charlotte et Anne Brontë, qui ont également connu un certain succès littéraire.

Emily Brontë est née dans le presbytère de Haworth, où son père était pasteur. Elle est la cinquième enfant d’une famille de six. Elle a perdu sa mère très jeune, à l’âge de trois ans, et ses deux sœurs aînées de tuberculose. Cette tragédie a été un élément déterminant dans sa vie, car elle s’est alors réfugiée dans l’imaginaire, créant avec ses frères et sœurs des personnages fictifs qu’ils mettaient en scène dans des contes.

Emily a eu des problèmes relationnels avec le monde extérieur, et ses deux tentatives de scolarisation ont été des échecs. Elle a finalement travaillé comme institutrice, mais a dû abandonner ce poste. En 1842, elle est partie en Europe, à Bruxelles, où elle a appris le français et le piano. À son retour, elle est devenue la femme de charge du presbytère et a partagé son temps entre l’écriture et les promenades sur la lande.

La découverte des talents de poète d’Emily a conduit les sœurs Brontë à publier, à compte d’auteur, un recueil de leurs poésies en 1846. À cause des préjugés de cette époque à l’encontre des auteurs femmes, elles ont toutes utilisé des pseudonymes masculins, Emily devenant « Ellis Bell ». La principale source d’inspiration d’Emily et de ses soeurs était Lord Byron, qu’elles ont découvert dans la revue « Blackwood’s Magazine », et qui a été la source de toutes les interdictions et de toutes les audaces pour elles.

En 1847, Emily a publié son unique roman Les Hauts de Hurlevent sous son pseudonyme, qui a remporté un certain succès, même s’il n’a pas été comparable à celui de Jane Eyre, publié la même année par sa sœur Charlotte. Cependant, elle est morte à l’âge de 30 ans, suite à une maladie, laissant derrière elle un corpus littéraire restreint mais intense.

Partager cet article
Laisser un commentaire