les 2 meilleurs livres sur Catherine II de la Russie

Quel est le meilleur livre sur Catherine II de Russie en 2024 ? Découvrez nos 2 sélections

Sommaire

Catherine II, également connue sous le nom de Catherine la Grande, a été l’une des souveraines les plus influentes de l’histoire de la Russie. Elle a régné sur l’empire russe pendant trente-quatre ans, de 1762 à 1796, et a marqué son époque par ses réformes politiques, économiques et culturelles. Sous son règne, la Russie a connu une expansion territoriale importante et a joué un rôle majeur sur la scène internationale.

Cependant, malgré son impact considérable sur l’histoire de la Russie et de l’Europe, il y a encore beaucoup de malentendus et de controverses autour de la personnalité et du règne de Catherine II. C’est pourquoi de nombreux livres ont été publiés sur ce sujet, offrant des perspectives différentes sur la vie et le règne de cette souveraine emblématique.

Si vous êtes intéressé par l’histoire de Catherine II et que vous voulez en savoir plus sur sa vie et son règne, il peut être difficile de savoir par où commencer. C’est pourquoi nous avons décidé de faire une sélection des meilleurs livres sur Catherine II, pour vous aider à trouver celui qui vous conviendra le mieux.

Nous avons sélectionné deux livres qui présentent des perspectives différentes sur la vie et le règne de Catherine II, l’un se concentrant sur sa vie personnelle et les autres sur son impact sur la Russie et l’Europe. Les deux livres sont des références incontournables pour tout amateur d’histoire et pour tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur Catherine II.

Notre sélection n°1

Catherine II: Un âge d'or pour la Russie

Hélène Carrère d'Encausse

Présentation de Catherine II: Un âge d'or pour la Russie

La princesse allemande Catherine II a été transformée en impératrice de Russie en 1762 grâce à un coup d’État. Elle était déterminée à gouverner par elle-même et à consacrer une énergie et des dons exceptionnels à ce but. En tant que disciple des Lumières et de la culture française, elle a travaillé sans relâche pour exercer une royauté de l’esprit et faire de son pays un centre intellectuel européen.

Malgré les épidémies, les soulèvements et les guerres en chaîne, Catherine II a laissé à son successeur une Russie puissante et bien établie sur la scène internationale. Cependant, il y a beaucoup de malentendus autour de la « Grande Catherine ». De nombreux biographes ont conclu que son règne se résumait à celui de ses favoris, en oubliant la légèreté et la volonté de bonheur qui ont également joué un rôle important dans sa vie.

L’historienne de la Russie, Hélène Carrère d’Encausse, qui est également secrétaire perpétuel de l’Académie française, a pour ambition de retrouver le vrai visage de Catherine II et son véritable apport à la Russie à travers les faits, les archives et les jugements contradictoires. Elle a publié de nombreux livres, notamment dans la collection « Pluriel ».

Notre avis de Catherine II: Un âge d'or pour la Russie

L'auteur nous offre un portrait détaillé et captivant de Catherine la Grande, en nous montrant comment son règne a influencé l'évolution de la Russie jusqu'à nos jours. L'écriture de Mme Carrère d'Encausse est claire et facile à suivre, ce qui en fait une lecture agréable et accessible.

J'ai été impressionné par la capacité de l'auteur à rester impartiale, malgré son admiration évidente pour le personnage de Catherine. Le livre est très bien documenté et offre une vue d'ensemble complète de l'empire russe de l'époque, ce qui en fait une excellente ressource pour les amateurs d'histoire.

Bien que le livre soit petit, il est rempli de détails fascinants sur la vie et le règne de Catherine, et vaut largement son prix. Je recommande vivement ce livre à tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la Russie et à la vie de Catherine la Grande.

Notre sélection n°2

Catherine II

Francine-Dominique Liechtenhan

Présentation de Catherine II

La biographie de Catherine II, la plus grande souveraine de la Russie, est présentée dans ce livre. Née à Stettin en Allemagne en 1729, Catherine II était une princesse allemande d’Anhalt-Zerbst qui a été envoyée en Russie à l’âge de 16 ans pour un éventuel mariage avec le grand-duc Pierre, fils de la tsarine en titre, Elisabeth. Catherine a su séduire Elisabeth et a épousé Pierre en 1745 après avoir adopté l’Église orthodoxe et changé son prénom de Sophie en Catherine.

En janvier 1762, Pierre III est devenu tsar à la suite du décès d’Elisabeth, mais il a rapidement compris que sa femme Catherine complotait contre lui. Catherine a pris de vitesse Pierre et l’a fait déposer en juillet de la même année. Pierre est mort peu après dans des conditions mystérieuses, ce qui a suscité des soupçons quant à une possible participation de Catherine à son assassinat.

Le règne de Catherine II a commencé à ce moment et a duré trente-quatre ans. Elle était très travailleuse et a fait développer les voies fluviales et construire des canaux. Avec l’aide de son époux morganatique, Grigori Potemkine, elle a réussi à ouvrir un passage vers la mer Noire et ses Détroits, un rêve cher à Pierre le Grand. Pendant son règne, le territoire de l’empire a continué de s’agrandir aux dépens de ses voisins, tandis que Catherine cherchait à harmoniser l’administration selon des principes rationnels empruntés à la philosophie occidentale, mais en négligeant les différences régionales, ethniques et religieuses.

Catherine a développé le commerce avec l’étranger en multipliant les contrats économiques bilatéraux, mais ses efforts pour créer une bourgeoisie urbaine ont échoué et ont été profondément injustes pour les serfs, qui ont été laissés pour compte du régime. Les révoltes paysannes et les insurrections des minorités en marge de l’empire ont été fréquentes. L’expansion vers le sud a réussi grâce aux actions militaires, et les conquêtes ont été reconnues par la plupart des puissances occidentales. À l’ouest, les trois partages successifs de la Pologne ont bénéficié principalement à la Russie.

Cependant, malgré les louanges de Voltaire, Diderot et Grimm, avec lesquels Catherine était en correspondance régulière, elle a renforcé le régime autocratique, qui était en principe détesté par les représentants des Lumières. À sa mort en 1796, Catherine la Grande laissait un empire puissant et opulent, mais avec de profondes fragilités qui se sont révélées tout au long du XIXe siècle, jusqu’à l’épilogue de la révolution d’Octobre.

Notre avis de Catherine II

Francine-Dominique Liechtenhan, en tant que directrice de recherche au CNRS, apporte une expertise remarquable à cette biographie de l'impératrice exceptionnelle. Sa recherche approfondie et son écriture pénétrante nous donnent un aperçu unique de la vie et du règne de Catherine.

Le livre suit le parcours de la princesse allemande d'Anhalt-Zerbst, qui a été envoyée en Russie à l'âge de 16 ans pour un mariage potentiel avec le grand-duc Pierre. Catherine a su séduire la tsarine en titre, Elisabeth, et a finalement épousé Pierre en 1745. Après la mort d'Elisabeth en 1762, Catherine a fait déposer Pierre et a pris le pouvoir, régnant sur la Russie pendant trente-quatre ans.

Le livre décrit en détail les réalisations de Catherine pendant son règne, telles que la construction de voies fluviales et de canaux, l'annexion de la Crimée, le développement du commerce avec l'étranger, et l'expansion de l'empire vers le sud et l'ouest. Bien que Catherine ait laissé derrière elle un empire puissant et riche, le livre montre également les défis auxquels elle a été confrontée, tels que les révoltes paysannes et les relations tendues avec la bourgeoisie urbaine.

Ce livre est une excellente ressource pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de la Russie et à la vie de Catherine la Grande. Je le recommande vivement à tous les amateurs d'histoire.

Le mot de la fin​

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Catherine la Grande, la souveraine emblématique de la Russie du XVIIIe siècle. Mais saviez-vous que cette femme était plus qu’une simple impératrice? Elle était une véritable force de la nature qui a bouleversé la Russie et l’Europe de son époque.

Alors, pourquoi ne pas prendre un peu de temps pour découvrir l’histoire de Catherine II, une femme qui a vécu à fond et qui a laissé une empreinte indélébile sur l’histoire?

Tout d’abord, Catherine était une vraie polyglotte. Elle parlait plusieurs langues, y compris le russe, l’allemand, le français et l’italien, et était une grande admiratrice de la littérature et de la philosophie. Elle a même entretenu des correspondances avec des personnalités telles que Voltaire et Diderot.

Ensuite, Catherine était une vraie boss. Elle a pris le pouvoir en 1762, après avoir fait déposer son mari Pierre III, et a régné sur la Russie pendant trente-quatre ans. Pendant son règne, elle a fait des réformes politiques, économiques et culturelles qui ont considérablement transformé la Russie. Elle a également mené des campagnes militaires qui ont permis à la Russie de s’agrandir considérablement.

Enfin, Catherine était une vraie fashionista. Elle aimait la mode et la beauté, et était connue pour son goût pour les robes somptueuses et les bijoux étincelants. Elle était également une grande collectionneuse d’art et a fondé le Hermitage, un musée d’art à Saint-Pétersbourg qui abrite encore aujourd’hui une collection impressionnante de peintures, de sculptures et d’objets d’art.

Catherine II de la Russie était plus qu’une simple impératrice. C’était une femme multilingue, une boss incroyable et une fashionista avant-gardiste.

Partager cet article
Laisser un commentaire
Optimized by Optimole