Avis littéraire : Un samedi soir entre amis, d’Anthony Bussonnais

Bonjour à tous par ici,

Me voici me voilà pour un nouvel avis littéraire. Un thriller, encore un. Du suspens, beaucoup. Un sujet qui sort vraiment de l’ordinaire.

Il s’agit du tout premier roman d’Anthony Bussonnais paru le 5 février 2020 aux éditions Préludes.

Le synopsis…

« Claire, inquiète, consulte à nouveau son portable. Il est vingt heures passées et son petit-ami, qui était censé venir la chercher, est introuvable. Cela fait bientôt six mois qu’ils sont ensemble, Claire le connaît bien. Medhi est toujours à l’heure.
François est extrêmement organisé. Grâce à lui, la soirée du samedi est devenue un événement incontournable que ses voisins, choisis avec le plus grand soin, ne rateraient pour rien au monde. C’est le moment idéal pour décompresser et se relâcher.
En plein cœur de la forêt, Medhi est nu. Il tremble. Malgré l’obscurité, il parvient à repérer plusieurs personnes autour de lui, les rires vont bon train, tout le monde semble à la fête… Mais qu’attend-on vraiment de lui ? »

Voici le résumé que vous pouvez trouver sur le site des éditions Préludes, mais aussi sur Babelio ou la Fnac.

Je ne sais pas s’il vous fait le même effet qu’à moi mais, quand je l’ai lu, je me suis dit « ouhh la la que ça va être bien !!! ». Et oui, ce résumé est très prometteur, il donne envie de se plonger dans le roman. Etant donné que l’on a déjà le postulat de départ : « Medhi ne viendra pas au rendez-vous, pour quelles raisons », on s’attend à un roman où l’on va peut être en apprendre plus sur son passé ou sur celui de ses agresseurs… Mais !

Mon avis sur ce roman…

Mais… malgré son synopsis intéressant, une idée de base qui sort de l’ordinaire et une plume ma foi très facile à lire, j’ai été déçue. Mais pas déçue-j’ai-pas-du-tout-aimé. Non, je suis déçue-ça-aurait-du-être-tellement-mieux !

Je suis presque en colère (une gentille colère, je vous rassure…!). On sait dès le départ que Medhi est enlevé. On sait, depuis la quatrième de couverture, que sa petite-amie Claire l’attend et est certaine que quelque chose s’est passé. Concrètement, il n’y aura que peu ou pas de surprise dans ce roman. Tout au long de ma lecture, j’attendais un rebondissement. Mais non. Rien n’st arrivé. Finalement, l’intérêt de ce roman tient surtout à la psychologie des personnages !

Alors oui, j’en conviens, la caricature est très vite faite. Un petit village avec ses habitants quelque peu campagnards, on imagine des idées proches de celles des partis extrémistes. Soit ! Après tout, cela ne m’a pas plus dérangé que cela. Dans presque tous les thrillers soit les rapprochements sont très faciles, soit au contraire, les personnes concernées sont celles que l’on attendait pas !

Voilà donc un avis en demi-teinte. Ce roman est tout de même prometteur dans le sens où l’auteur réussit à sortir une idée dingue à la base ! Dingue mais tellement plausible ! Il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit ici d’un premier roman. Les armes se font petit à petit…

N’oubliez jamais que ces avis sont mes avis personnels, ils n’engagent que moi, bien évidemment.

Je remercie tout de même vivement les éditions Préludes pour cette découverte d’un auteur que je vais suivre tout de même avec grand plaisir !

A très vite pour un autre avis littéraire, d’ici là, portez-vous bien les lecteurs,

F.