Avis littéraire : Les nuits enneigées de Castle Court, de Holly Hepburn

Bonjour à tous,

Ah ! Que je suis heureuse de vous retrouver pour vous présenter un petit bijou lu en fin d’année dernière mais qui va me rester longtemps en mémoire… Il s’agit du roman de Holly Hepburn, Les nuits enneigées de Castle Court, publié le 22 octobre 2020 aux éditions Prisma.

Le synopsis…

« Sadie élève seule ses enfants tout en soignant son cœur brisé. Cat, de son côté, est au bord du burn out car ses journées de chef-pâtissier sont trop longues. Les deux amies décident alors d’investir dans leur rêve : lancer Smart Cookies, leur propre biscuiterie artisanale dans la magnifique Castle Court, une cour abritant un espace de restauration de trois étages niché derrière les rues animées de Chester. 

Toutes deux découvrent bientôt que Castle Court est une vraie communauté, un petit havre de plaisir loin du stress du monde extérieur. Mais tout le monde n’apprécie pas leur arrivée : la pâtissière déjà installée n’est pas très heureuse de ce qu’elle considère comme une concurrence directe et Greg, qui dirige le bistrot chic du bout de la cour, pense que Sadie et Cat n’ont pas le talent ni le sens des affaires nécessaires pour réussir. Heureusement, le délicieux Jaren, propriétaire de la maison de gaufres néerlandaise installée en face, et Elin le propriétaire de la chocolaterie suisse, vont leur apporter leur soutien. Et si tout le reste échoue, les amis pourront toujours noyer leurs chagrins dans le bar à cocktails qui surplombe la cour !

Sadie et Cat réussiront-elles leur lancement et trouveront-elles à l’improviste un nouvel amour ? »

Voici le résumé que vous pouvez trouver sur le site de l’éditeur par exemple.

Mon avis sur ce roman…

Je vous l’ai dit en préambule alors ce ne sera pas une surprise : j’ai tout aimé dans ce roman. Absolument tout. A aucun moment mon rythme de lecture n’a diminué, à aucun moment mon intérêt a été moindre.

C’est certes un beau bébé de 552 pages mais n’ayez crainte, car il saura vous combler de A à Z.

Alors évidemment, si vous aimez les romans doudou, à la Jenny Colgan par exemple, vous êtes au bon endroit. A l’inverse, si vous souhaitez un roman inspirant avec des personnages comme vous et moi à qui il arrive (forcément, il en faut un peu !) des aventures certes un peu rocambolesques, alors vous serez au bon endroit aussi.

Ce que j’ai le plus aimé, c’est l’ambiance que l’auteur arrive à distiller. A tel point qu’après les 100 premières pages, j’arrivais parfaitement à imaginer, à voir distinctement les lieux décrits, le petit magasin de cookies et les deux jeunes femmes qui l’ont créé.

Les personnages secondaires ne sont d’ailleurs pas en reste. Aussi importants que Sadie et Cat, les personnages principaux, ils sont eux aussi très bien présentés et mis en avant. Ils apportent réellement à l’intrigue principale. Clairement, c’est un livre qui se lit comme un film se regarde. C’est fluide, simple, drôle aussi. Le lecteur éprouve coup sur coup de la compassion, de la tendresse ou de l’énervement.

La couverture peut vous tromper et vous faire penser à un roman de Noël mais pas du tout ! En fait, l’histoire se passe sur plus d’une année. C’est donc aussi un plaisir de suivre les personnages évoluer au fur et à mesure.

Par ailleurs, je crois que ce roman m’a particulièrement touché parce que ce que font Sadie et Cat, c’est-à-dire ouvrir une petite boutique, de cookies en plus, et dans un endroit aussi féerique, c’est ce que nous sommes nombreux à vouloir faire. Je veux dire, par forcément une boutique de cookies, mais revenir à quelque chose d’utile, de manuel et d’artisanal.

Alors oui, ce roman m’a touché. J’aimerai être encore et encore dans cette ambiance.

A coup sûr que je le relierai dans quelques années, ça oui !

Un énorme et chaleureux merci à Ambre des éditions Prisma pour cette délicieuse découverte !

J’espère que vous plongerez à votre tour dans les nuits enneigées de Castle Court.

Je vous dis à très vite,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *