Avis littéraire : Ne te perds pas en chemin, de Margaret Mizushima

Bonjour bonjour,

Nouvel avis sur le blog. Aujourd’hui, je viens vous présenter un chouette roman que j’ai vraiment beaucoup aimé. Je ne sais plus si j’ai eu l’occasion de vous le dire ici mais, cette année 2020, je fais partie du groupe des lectrices VIP des éditions Belfond ! (Et puis si je l’ai déjà dit, tant pis, j’ai bien le droit de radoter sur mon blog non ?! 🙂 ).

Le roman que je vous présente ici est le premier de la liste de mes lectures du cercle de cette année. Il s’agit de Ne te perds pas en chemin, de Margaret Mizushima paru le 16 janvier 2020 aux éditions Belfond (évidemment !).

Le synopsis…

« Dans les étendues sauvages du Colorado, une jeune flic enquête sur une mystérieuse disparition et de sombres trafics. Un décor envoûtant pour un roman au suspense psychologique prenant.

Agent de police dans l’unité cynophile de Denver, Mattie Cobb est appelée en urgence dans sa ville natale de Timber Creek : Adrienne Howard, la petite amie du shérif adjoint, a disparu. La jeune femme travaille dans le luxueux spa local, mais aussi dans les ranchs alentour, où elle prodigue des soins aux chevaux de course.
Accompagnée de son fidèle berger allemand, Robo, Mattie peut compter sur l’aide de Cole Walker, un ami vétérinaire fraîchement divorcé. Mais l’enquête est plus périlleuse qu’elle n’y paraît et, en plongeant dans le passé d’Adrienne, Mattie réalise bientôt que ce sont ses propres démons qu’elle va devoir affronter.
Les épaisses forêts enneigées du Colorado n’ont pas fini de livrer leurs secrets. Et le danger guette ceux qui s’aventurent trop près de la vérité… »

Ci-dessus, c’est le résumé que vous pouvez notamment trouver sur le site des éditions Belfond. En recherchant ce résumé, je viens de m’apercevoir qu’il s’agit d’un second tome. Le premier tome, intitulé Les sentiers de l’oubli, est quant à lui sorti le 7 mars 2019. Il racontait déjà les histoires de Mattie et son fidèle acolyte Robo.

Sachez dans tous les cas que de mon côté, je n’ai pas lu le premier tome et que cela ne m’a absolument pas gêné pour la lecture du second. C’est une suite mais les allusions au premier tome sont tels qu’ils n’entachent pas la lecture.

Mon avis sur ce roman…

La vraie et réelle force de ce roman tient selon moi en deux choses.

Tout d’abord, la relation forte et émouvante entre Mattie et son chien, Robo. Prêts à tout l’un pour l’autre, ils se suivent inexorablement tout le temps et partout. Compagnons de travail mais aussi compagnons de vie, nous les suivons tout au long du roman. Robo s’avère être un travailleur acharné qui sauve bien souvent la mise à sa maîtresse.

Mattie quant à elle, est une jeune femme qui m’a semblé très sympathique malgré ses côtés un peu rustres. Je l’ai trouvé aussi touchante et combatives. Une belle héroïne de roman contemporain. Le vétérinaire Cole Walker n’est pas en reste.

Je ne m’attendais pas vraiment à lire un roman noir à proprement parler. Même si, pour moi, il ne l’est pas vraiment (il ne remplit pas tous les critères selon moi, mais c’est encore autre chose). Il y a tout de même pas mal d’action, pas mal de rebondissements et, même si l’on comprend ce qu’il se trame vers la moitié du roman, cela n’a pas dérangé ni ma lecture ni mon rythme de lecture.

J’ai pris plaisir à prendre ce roman qui fonctionne très bien. Qui a, en tout cas sur moi, très bien fonctionné, et que je vous recommande donc vivement !

Une très bonne première lecture pour le club VIP Belfond ! Il me tarde de découvrir la suite 🙂

A très vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, portez vous bien amis lecteurs,

F.