Avis littéraire : L’art d’échouer, d’Elizabeth Day

Bonjour à vous par ici,

Je vous retrouve aujourd’hui avec la chronique sur un bouquin particulier, un style dont je n’ai pas l’habitude de parler. Il s’agit du dernier livre d’Elizabeth Day, L’art d’échouer, paru le 5 mars 2020 aux éditions Belfond.

Le résumé…

« Avec beaucoup d’humour et une courageuse sincérité, Elizabeth Day s’inspire de ses propres déboires personnels, mais aussi de son célèbre podcast How To Fail qui a vu défiler des célébrités telles que Phoebe Waller-Bridge, Alastair Campbell et David Nicholls, pour nous livrer un puissant manifeste aux accents féministes et s’élever contre les diktats de la perfection.À l’heure des réseaux sociaux, difficile d’échapper à ce flux constant de photos de stars en bikini, de bébés joufflus et de plages paradisiaques.

Si la vie ressemble vraiment à une série de hashtags tonitruants, #lovemyjob, #holidays, #bestmum, alors tant mieux ! Mais quand le travail pèse, que la charge mentale s’accumule, quand la tristesse et la colère s’installent, que le bébé tant attendu ne vient pas et qu’on est sur le point de signer les papiers du divorce, comment ne pas voir sa vie comme une succession de ratages ?

Ce sentiment d’échec, Elizabeth Day, brillante journaliste, l’a longtemps éprouvé. Jusqu’à ce qu’une rupture amoureuse dévastatrice la pousse à tout reconsidérer : et si échouer était en réalité une chance unique de se réinventer ? »

Mon avis sur ce livre…

J’ai reçu ce livre via un service de presse. Dès que j’ai vu son résumé sur le programme des éditions Belfond, j’ai été séduite : je voulais le lire. Le fait est que, cette année en particulier, il y avoir pas mal de changements dans ma vie, pas forcément de mon fait, mais changements tout de même.

Je savais que ce livre allait avoir un écho en moi, je ne pensais que cet écho serait aussi grand.

Lire ce livre, c’est comme parler avec une amie bienveillante. C’est écouter la façon de penser d’une personne qui vous ressemble étrangement. C’est mettre des mots sur certains de vos ressentis passés ou bien même actuels. C’est voir les choses différemment.

Surtout, là où ce livre m’a beaucoup fait réagir, c’est sur les interactions que nous pouvons avoir avec les autres.

Il nous est probablement tous arrivé de perdre de vue une personne qui nous était chère, une personne que l’on pensait connaître, et puis, du jour au lendemain, plus rien, sans raison aucune. Je me suis beaucoup remise en question, peut être que, tout simplement, je n’étais pas la cause de ce malaise…

Via différents chapitres reprenant les grands moments de vie, comme l’école, l’amitié, le couple, le travail ou la réussite, Elizabeth Day nous présenter l’art d’échouer dans ces différentes facettes de nos vies.

Plein d’humanité, ce livre j’en suis sûre vous parlera d’une manière ou d’une autre… En tout cas, pour ma part, il m’a parlé et il m’a même fait du bien. Je suis ravie de l’avoir à la maison, comme un compagnon que je pourrais ressortir en cas de futurs coups durs…

A très vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, portez-vous bien,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *