Avis littéraire : La boite à musique, la saga

Bonjour à vous les lecteurs,

Un nouveau billet spécial BD ! Ça fait un petit moment que je ne suis pas venue vous présenter de bandes dessinées et c’est une grossière erreur. Je fais plein de chouettes découvertes et j’ai aujourd’hui envie de vous les présenter.

Je vais donc commencer par une saga très orientée jeunesse mais qui, si on a conservé son âme d’enfant intacte, vous ravira également…

Il s’agit des trois tomes de la Boîte à Musique, de Bénédicte Carboneill et Gijé, parus chez Dupuis.

Le synopsis…

« Pour son huitième anniversaire, Nola reçoit un magnifique cadeau : la boîte à musique de sa maman, Annah, récemment décédée. Quelle mélodie enchanteresse ! Mais à y regarder de plus près, une petite fille gesticule à l’intérieur et appelle au secours… En suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable, mais aussi dangereux… »

Voici le point de départ de cette saga prometteuse. Un univers féerique où il se passe des choses franchement bizarres…

Nola est une petite fille courageuse, téméraire et qui est d’une sacrée générosité. Dans ce monde parallèle, Pandorient, elle va rencontrer des enfants qui lui ressemblent pourtant tellement mais qui ont un mode de vie absolument différent du sien. Au lieu d’en avoir peur, Nola va se rapprocher de ces joyeux lurons pour vivre à leurs côtés, des aventures toutes aussi rocambolesques les unes que les autres…!

Mon avis sur cette saga…

Dans Bienvenue à Pandorient, le premier tome, l’intrigue se met en place et le but est ici de présenter au lecteur les personnages mais aussi le monde absolument fantastique de Pandorient. On le comprend vite, Nola a perdu sa maman et c’est encore une blessure ouverte pour elle. Cette boîte à musique est un lien qui lui permettra non seulement de penser à sa maman encore plus mais aussi de faire connaissance avec son passé. Les dessins, sublimes, d’une finesse dingue, nous aident réellement à rentrer dans ce monde magique.

Le tome 2 qui s’intitule le Secret de Cyprien est, quant à lui un épisode dans lequel Nola, après sa découverte et sa première visite, va à tout prix vouloir retourner dans Pandorient pour retrouver ses nouveaux amis. Une nouvelle aventure l’attend où elle découvrira encore plein de choses sur le passé de sa maman. Ici encore, l’intrigue est prenante, les dessins toujours aussi beaux, nous immergeant à chacune des pages dans un sacré émerveillement.

Pour finir, le tome 3, A la recherche des origines, porte parfaitement son nom. Si tout restait encore un peu vague pour Nola sur les anciennes aventures de sa mère, elle va en apprendre ici encore davantage. La principale partie de l’intrigue se passe dans notre monde. Tout se complique pour la petite fille…

Mon avis général est vraiment très bon. Je pense que ces bandes dessinées peuvent être lues à partir de 8 ans, et jusqu’à un âge indéterminé. C’est féerique, magique et il y a une petite recherche dans chacun des tomes qui nous tient en haleine.

Je trouve ça très chouette ! Je me dis que cela permet aux enfants et ados de s’initier non seulement à la bande dessinée si ce n’est pas encore le cas, mais aussi à un genre de lecture plus particulier qu’est celui de l’aventure.

Pour les grands, c’est juste un plaisir d’observer la délicatesse et la précision du dessin. J’ai aimé observer ces pages d’une beauté époustouflante…

J’espère que ce genre d’article vous plait. Je vais quoi qu’il arrive en faire de plus en plus pour très vite, j’ai pas mal d’albums à vous présenter et je trouve que c’est une bonne manière de varier les plaisirs de lecture.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez,

Belles lectures à vous et à très vite,

F.