Avis littéraire : Impact, d’Olivier Norek

Bonjour à tous,

Ahhhh… dans le monde littéraire des réseaux sociaux, il y a plusieurs sorties que nous attendons tous. Je sais que les romans d’Olivier Norek sont souvent très attendus. D’ailleurs, je ne dis pas le contraire puisque je fais partie de celles et ceux qui le lisent d’emblée après l’avoir reçu.

Sans grande surprise, je vous parle donc d’Impact, le dernier roman de notre cher Olivier Norek, paru le 22 octobre dernier aux éditions Michel Lafon.

Le résumé…

« Face au mal qui se propage
et qui a tué sa fille

Pour les millions de victimes passées
et les millions de victimes à venir

Virgil Solal entre en guerre,
seul, contre des géants »

C’est court, c’est bref, c’est percutant. C’est du Norek en somme 🙂

Mon avis sur Impact…

Moi aussi je vais être brève. J’ai adoré ce dernier Norek.

Pourquoi ? Eh bien parce que déjà, un polar écologique, c’est novateur. La plupart du temps, les auteurs de polar et de thriller ont, il me semble, moins l’opportunité que les auteurs de roman de donner leurs avis sur les questions de société. Ici, Olivier Norek prend le contrepied et se sert habillement de tout ce qui fait notre monde aujourd’hui.

L’importance écologique est telle qu’imaginer un polar sur ce sujet est, je pense, aisé. Premier, pour ma part, et sans doute pas le dernier vu ce qui se profile à l’horizon pour nous, citoyens du Monde.

C’est donc pour moi un très bon Norek. Alors que ces autres romans nous montraient l’horreur de certaines scènes de crime, là, il nous interpelle réellement et nous force à nous mettre et nous remettre en question. Je ne vous en dis pas plus, mais un vrai cas de conscience se pose dans ce livre auquel, le lecteur ne peut se déroger. Il est obligé de se poser la question suivante : qu’aurais-je fait à sa place ? Comment réagir face à une telle situation ?

Et puis, évidemment, encore et toujours le style Norek. Celui qui fonctionne à merveille. Celui qui nous fait tourner les pages, et encore, et encore.

Petite prise de conscience aussi : c’est le premier livre que je lis qui parle de « confinement », de « Covid »… preuve que ce dont traite Olivier Norek, c’est actuel, c’est maintenant ! Et pas dans un futur hypothétique, pas dans les années 2030 où le passé n’aura pas été le même que le nôtre. C’est aussi et sans doute même, ce qui rend ce roman encore plus actuel, encore plus glaçant.

De ce fait, c’est pour le coup, un roman que je peux facilement conseiller à un très large public, et pas seulement à ceux qui aiment uniquement les polars ou les thrillers. Oubliez les meurtres et le sang, il n’y en a que très peu. En revanche, ce que vous allez y lire va vous obliger à vous remettre en question très rapidement…

J’espère que vous y plongerez avec plaisir et que vous en ressortirez un peu plus alerte sur notre futur…

Je vous dis à très vite, prenez soin de vous…

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *