Avis littéraire : L’homme Indigo, de Muriel Lecou Sauvaire

Bonjour à tous, 

Encore une chronique cette semaine. Je suis en pleine forme 🙂 Aujourd’hui, je vous présente un roman qui m’a été proposé par les éditions Pygmalion. Il s’agit du dernier roman de Muriel Lecou Sauvaire, l’Homme Indigo, paru le 23 octobre dernier. Je vous en dis plus juste après !

Le synopsis…

« Cyril, jeune interne en réanimation néonatale à l’hôpital Necker, se rend en Bretagne pour l’enterrement de sa mère, Elsa. Une femme différente, solitaire et éthérée, autrefois mise au ban de son village paimpolais pour d’obscures raisons. Avec son amie d’enfance, il trouve des cahiers ayant appartenu à la défunte et découvre que pendant des années, sa mère a tenu un étrange journal. Elle a pris la plume à la place de son fils, s’immisçant dans son esprit et relatant sa vie comme si c’était la sienne. Cette mère qu’il connaissait si peu… qui était donc Elsa en définitive ? Une criminelle ? Une sorcière ? Cyril décide de partir à la recherche d’un passé ancré dans une Bretagne colorée, authentique et sauvage, où le silence pèse, la souffrance se tait et la rumeur villageoise gronde. »

Voici le résumé que vous pouvez trouver du roman sur le site des éditions Pygmalion ou encore Babelio. 

Paimpol, la Bretagne, ma Bretagne. Une histoire de famille. Un deuil. Le décor est planté et pour être honnête, c’est vraiment cela qui m’a attiré dès le départ. Je ne suis pas déçue d’avoir accepté de lire ce roman ! 

Mon avis sur l’Homme Indigo…

Un homme qui ne connaissait finalement pas beaucoup sa mère et qui apprend à la connaître après sa mort. Ce n’est peut-être pas trop tard, qui sait … Il retrouve également sa Bretagne natale, qu’il a trop délaissé. Finalement, c’est un retour aux sources qui va lui demander beaucoup d’introspection et une dose de découvertes. 

C’est un roman que j’ai vraiment bien aimé. Je me suis laissée transporter avec plaisir aux côtés de Cyril, un jeune homme comme tout le monde. Certes, par moment (je ne sais d’ailleurs pas si c’est volontaire ou non !) son personnage peut sembler un peu agaçant. Mais le contexte étant ce qu’il est, on peut lui pardonner pas mal de choses…

On ne connait vraiment jamais totalement ses propres parents. Il y a toujours des secrets et des non-dits… 

L’écriture est fluide, agréable aussi. La lecture se fait tranquillement. L’intrigue et le contexte sont bien posés. C’est simple. Simple et efficace ! 

Je remercie vivement les éditions Pygmalion et surtout, je prends conscience de ma chance de tenir ce blog. C’est sans doute un roman vers lequel je ne serai pas allée de moi-même et c’est une bonne lecture que j’aurai manqué. 

Je vous souhaite à vous aussi de très belles lectures, et à très vite, 

F.