Avis littéraire : En secret, de Mary Higgins Clark

Bien le bonjour les lecteurs,

Aujourd’hui, je reviens pour vous parler du dernier roman de la Reine incontestée du suspens. Connue et reconnue… pourtant moi, je n’avais jamais rien lu d’elle ! Il s’agit de Mary Higgins Clark et de son dernier roman paru le 13 novembre dernier aux éditions Albin Michel et qui s’intitule En secret.

Le synopsis…

Voici le résumé que vous pouvez lire sur internet…

« Il suffit d’un mystérieux email adressé à la journaliste d’investigation Gina Kane pour l’alerter sur les méthodes de REL, une célèbre chaîne d’info. L’auteure du message dénonce le harcèlement sexuel dont elle a été victime et prétend ne pas être la seule. Mais après ce message, plus rien… Et pour cause : celle qui signait C. Ryan est morte dans un accident de jet-ski. Lorsqu’une autre femme, victime du présentateur vedette de REL, se suicide, Gina, soupçonnant un meurtre, comprend qu’elle a mis le doigt dans un engrenage. Et que la chaîne est prête à tout pour protéger la réputation d’un prédateur. Seule face à une véritable machine de guerre, Gina Kane n’a qu’une arme : la vérité. »

Mon avis sur ce roman…

Cruellement d’actualité. Mary Higgins Clark a 92 ans. Elle écrit depuis 1975. Son succès et son talent ne sont plus à prouver. Tous les ans ou presque depuis cette date, elle publie un roman. Le fait est qu’elle pourrait très bien se lasser ou ne plus se renouveler.

Mais voilà : elle surfe sur la vague. Voilà comment elle réussit à se réinventer. En se servant des actualités, de ce qui nous entoure, tout simplement. C’est ce que j’ai compris en lisant ce roman.

C’est simple et efficace. Je pense d’ailleurs que cela peut accrocher un lecteur peu habitué à lire parce que le récit est facile à lire et à suivre.

On va tout d’abord suivre Gina qui est une journaliste d’investigation, puis, dans une seconde partie, nous allons parcourir l’envers du décor d’une chaîne de télévision. Et la vague MeToo est bien présente ici. Un monde d’hommes peu fréquentables et peu respectueux des femmes qui les entourent. Un univers où le paraître à ses lettres de noblesse. Un roman qui nous démontre, s’il fallait encore le prouver, que l’apparence est souvent trompeuse…

En somme ce fut une bonne lecture, sans accroche, simple et agréable.

A très vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, portez-vous bien,

F.