Avis littéraire : Darling – Hiver, de Charlotte Erlih et Julien Dufresne-Lamy

Bonjour à vous,

Changement de cap après la Bretagne lors de mon précédent article, je vous invite cette fois à vous plonger dans l’univers Ô combien complexe de l’adolescence à travers ce nouvel opus de Darling, de Charlotte Erlih et Julien Dufresne-Lamy paru le 10 février dernier aux éditions Acte Sud Junior.

Le résumé…

 » 100203 vues. Je regarde les six chiffres sans y croire. 
Je clique, j’actualise. Les vues grossissent, enflent, 
prennent du gras. 
La vache, on dirait de la sorcellerie. 
C’est quoi ça ? Un rêve ? 
Non. Si c’était un rêve, Solal serait là, avec moi. 
Il me taperait sur l’épaule en me criant : « L’hallu, l’hallu Pierrot ! » 
100000 vues et il ne m’en manque qu’une : la sienne. « 

Et quoi de mieux qu’une vidéo pour vous expliquer ça encore mieux ?

Je crois que c’est encore plus simple ! C’est une vidéo que vous pouvez retrouver sur le site des éditions Acte Sud Junior si vous le souhaitez 🙂

Mon avis sur cette saison 2…

Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé ici de la saison 1, qui était Automne et qui traitait plutôt du regard des autres et de l’affirmation de ses orientations amoureuses. c’était déjà très fort et aussi nécessaire.

Pour ce deuxième opus, le format reste le même. Plusieurs personnages prennent la parole à défaut d’un personnage par chapitre. Il s’agit d’un roman ado qui peut se lire dès 14 ans. Le format est donc très entraînant, le ton est ado mais n’en reste pas moins travaillé. Par rapport au premier, je me suis sentie moins perdue sur certaines termes utilisés (peut-être que j’ai acquis de l’entraînement, qui sait ?).

Toujours est-il que si je dois comparer les deux, j’ai vraiment une grosse différence pour celui-là. Peut-être parce que les réseaux sociaux, j’y suis tous les jours, alors leur utilisation, leur fréquence et leur pouvoir sur les gens m’intéressent ? Nous, adultes, savons bien le recul nécessaire à avoir pour ne pas plonger dans les dérives. Mais les ados ? Et même les plus jeunes ?

Ici, il va clairement s’agir d’une peine de coeur, d’un père tyrannique et d’un ado qui va se réfugier dans les vidéos pour se sentir exister, se sentir appartenir à une communauté. Jusqu’à même devenir l’emblème d’une communauté d’ado. Comment réagir ensuite quand on est tout en haut…?

Vous l’aurez compris facilement, mais c’est là encore selon moi, un tome d’une richesse folle, qui pourra même peut-être aidé certains ados et certains parents à prendre conscience de ce qui se cache vraiment derrière les réseaux sociaux et internet de manière générale.

Les deux copains que sont Pierre et Solal vont devoir faire face à de nombreuses épreuves. Et, on le sait bien, tout du moins, on s’en souvient, à cet âge là déjà, tout prend une tournure folle, alors, quand les réseaux sociaux rentrent en jeu, cela complique largement les choses…

J’espère que vous prendrez plaisir à découvrir cette nouvelle saison. Une chose est sûre en tout cas, je ne sais pas ce que nous réserve la saison 3 mais je suis déjà prête pour ma part 🙂

Je vous dis à très vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, belles lectures à vous,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *