Avis littéraire : Les petits yeux étoilés, de Bruno Madelaine

Bonjour à tous amis lecteurs,

Parlons aujourd’hui d’un autre service presse que j’ai eu la chance de découvrir. Il s’agit aujourd’hui du roman de Bruno Madeleine, Les petits yeux étoilés.

L’histoire de Simon …

Durant toute cette histoire, nous allons suivre Simon Renaud. Simon est atteint du syndrome de Williams-Buren. Il nous dit qu’il a voulu faire quelques blagues à ses parents en dérangeant quelques chromosomes quand il était encore dans le ventre de sa maman. Vous l’aurez compris, le ton est désinvolte. Le récit se veut dédramatisant. Et Simon y est pour beaucoup ! Mais selon moi, une autre personne est primordiale dans ce récit, car c’est elle qui va ouvrir la porte de l’histoire de Simon, il s’agit de Juliette. Juliette, sa confidente, son amie, son oreille attentive. Celle qui l’écoute, qui l’encourage.

Mon impression …

Bien sûr, il y a par moment quelques tournures de phrases maladroites. Bien sûr, certains passages auraient pu être plus travaillés. Mais dans l’ensemble, ce livre se lit très facilement. Si de prime abord, le thème est loin d’être réjouissant, l’attitude et le franc-parler de l’auteur nous détend et nous fait même sourire voire rire. L’histoire de Simon nous pousse à nous remettre en question. Est-il vraiment si différent de nous, ou bien est-ce nous qui sommes tous identiques ?

C’est une histoire familiale, amicale, qui nous parle d’entraide. L’auteur sur sa page indiquait qu’on allait ressortir de ce roman gonflé à bloc. Je ne sais pas si je le suis vraiment plus qu’avant de l’avoir lu, mais ce qui est sûr, c’est que cette belle histoire m’aide à croire un peu plus en l’Humanité.

En somme, c’est un témoignage poignant, vrai, juste. Une jolie lecture, un bon moment passé en compagnie de ce livre, et c’est réellement avec plaisir que j’ai lu ce bouquin. Je remercie encore vivement l’auteur pour cette découverte.

Je vous dis à très vite pour un nouveau billet, toujours au même endroit,

Belles lectures à vous,

F.