Avis littéraire : L’amour à la page, de Franck Thomas

Bonjour à tous,

Nouvelle chronique aujourd’hui ici. Et toujours concernant un roman sorti récemment. Le 10 janvier 2020 pour être précise. Il s’agit d’un roman publié aux Forges de Vulcain et qui s’intitule L’amour à la page. Un roman absolument déjanté, mais pas que…

Le synopsis…

« Aujourd’hui, plus personne ne lit et tout le monde veut écrire.
Franck, après avoir publié un premier roman qui n’a pas connu de succès, se fait virer par son éditeur. Convaincu que son génie va être reconnu sous peu, il fait le tour de toutes les maisons d’édition de la place de Paris. Après quelques échecs humiliants, il se retrouve à devoir écrire une histoire pour une illustratrice jeunesse. La collaboration avec la jeune femme est houleuse. Mais Franck se console en pensant à tous les grands génies qui ont souffert avant d’être reconnus ! Parallèlement à cette mission, il intrigue, à droite à gauche, espérant percer. Au risque de blesser ladite jeune illustratrice, pour laquelle il commence à avoir un tendre attachement… »

Mon avis sur ce roman…

Quand en présentant ce roman succinctement sur Instagram je parlais d’une mise en abîme, je n’en ai pas dit plus. Peut être qu’en lisant le résumé, vous comprenez mieux où je veux en venir.

C’est l’histoire d’un auteur qui veut à tout prix être célèbre et adulé. Non seulement sur la place parisienne mais en France entière. Là où Franck Thomas va plus loin, c’est qu’il va complètement ironiser son propos.

Il prend à partie directement le lecteur plusieurs fois, sans préambule et sans prévenir. Cela reviendra plusieurs fois dans le roman d’ailleurs…

Certains des personnages secondaires viennent aussi apostropher l’auteur lui-même. Franck Thomas occupe son propre rôle dans ce roman. Je trouve ce procéder très intelligent ! Ironique et ultra rigolo aussi ! Aucun premier degré !

L’intrigue quant à elle est complètement loufoque. L’auteur fait ce qu’il veut au tarif que finalement, il est bien libre de raconter ce qu’il veut dans son histoire, quitte à ce que ce soit parfois complètement barré. Après tout, il a raison : il est souverain sur son texte, il écrit ce qu’il veut, comme tout bon écrivain !

A la recherche du best-seller… Finalement, et malgré les traits humoristiques de ce roman, il respire le réel. Je suis intimement convaincue que l’auteur a voulu mettre en lumière des procédés qu’il a sans aucun doute déjà vu se jouer.

En définitive, c’est un roman qui allie l’humour, un peu de fantastique et une grosse part d’ironie. Je pense d’ailleurs qu’il faut le lire de cette manière. Trop terre à terre, vous risquez de ne prendre aucun plaisir…

A très vite pour un autre avis, d’ici là, portez-vous bien…

F.