Avis littéraire : Continuer, de Laurent Mauvignier

Bonjour à tous, amis lecteurs,

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler d’un roman de Laurent Mauvignier. Il s’agit de Continuer. Ce roman faisait partie de la sélection pour le Prix Roman 2017 France Télévisions auquel j’ai eu la chance de participer.

Laurent Mauvignier est un écrivain qui a beaucoup de cordes à son arc. Il vague du roman à l’essai en passant par le théâtre lors de sa carrière.

Son dernier roman est Continuer, paru aux Editions de Minuit (qui est d’ailleurs, sa principale maison d’édition).

Continuer … Le titre n’est pas sans hasard ici. Continuer, c’est l’histoire d’une famille, mais surtout d’une mère, qui est d’abord d’une femme, et de son fils. Sibylle, la maman, voit son fils dériver de jour en jour. Elle le voit évoluer avec les mauvaises fréquentations de son lycée, les mauvaises personnes. Ce n’était pas ce chemin qu’elle avait prévu pour son fils.

Samuel, quant à lui, va totalement à l’encontre de sa cellule familiale. Comme dans beaucoup d’autres cas, il fait même exprès. Il choisit de s’entourer des personnes les moins fréquentables pour faire enrager sa mère.

Jusqu’au jour où l’impensable se produit. Samuel, pris de court par cet évènement, en sera, à sa manière, chamboulé. Sybille, sa mère, n’a pas d’autre choix que de prendre les bonnes décisions pour le remettre dans le droit chemin. Il va donc falloir Continuer …

Pour être tout à fait honnête avec vous, lors de la lecture de la quatrième de couverture, j’étais loin d’être emballée par cette lecture. Elle a été un réel coup de coeur au contraire. Je me suis laissée embarquée dans ce récit, dans cette histoire familiale, mais aussi, et surtout relationnelle, voire générationnelle.

L’histoire tragique et émouvante de cette mère et de son fils qui doivent, chacun à sa manière, répondre à leurs propres questions, m’a subjuguée . Ce roman, poétique d’une certaine manière, est juste. Juste, par ses descriptions prenant la place suffisante. Juste par rapport aux sentiments qui y sont rapportés. Juste, par rapport à l’histoire de la mère, qui est réaliste.

Ce qui est étrange, c’est que, malgré ce récit au fond quelque peu tragique, j’ai eu envie de partir à l’aventure moi aussi, me laisser bercer par mes instincts, et me retrouver réellement, à l’état naturel, voire sauvage.

En définitive …

Pour être tout à faite honnête avec vous, ce roman est arrivé deuxième lors du choix final. Il faut malheureusement toujours un premier … Pour autant, Continuer, et Laurent Mauvignier, méritaient eux aussi la première place.

Ce roman m’a ému presque jusqu’aux larmes. C’est un petit bijou, à mettre entre toutes les mains.

N’hésitez pas à me faire vos retours si vous avez eu l’occasion de le lire, ou bien d’autres oeuvres de l’auteur,

A très vite,

F.